RMC Sport

Producteur frappé par des policiers: Mbappé dénonce "une vidéo insoutenable" et "des violences inadmissibles"

Comme Antoine Griezmann, Benjamin Mendy ou Jules Koundé, Kylian Mbappé s'est exprimé sur Twitter ce jeudi pour protester contre les violences policières dont a été victime un producteur de musique, samedi à Paris.

Après Jules Koundé, Antoine Griezmann ou Benjamin Mendy, Kylian Mbappé a dénoncé ce jeudi sur Twitter "une vidéo insoutenable" et "des violences inadmissibles" à propos du passage à tabac filmé d'un producteur de musique noir par des policiers à Paris.

"Ma France à moi elle se mélange, elle te dérange"

Le tweet de l'attaquant du PSG, conclu par les mots "Stop au racisme", fait suite à celui de son coéquipier sous le maillot des Bleus Antoine Griezmann qui avait écrit plus tôt sur son compte Twitter: "J'ai mal à ma France".

L'ancien Monégasque a choisi de citer des paroles de la chanteuse Diam's dans "Ma France à moi": "Elle a des valeurs, des principes et des codes", "Ma France à moi elle se mélange, ouais, c'est un arc-en-ciel, elle te dérange, je le sais, car elle ne te veut pas pour modèle, non", peut-on notamment entendre.

Griezmann a "mal à sa France"

Plus tôt, c'est son coéquipier en équipe de France Antoine Griezmann qui avait posté un message, interpellant directement le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et affirmant: "J'ai mal à ma France". 

Les images postées par Loopsider ce jeudi montraient un homme en train de subir une volée de coups, alors qu'il rentrait dans son studio du 17e arrondissement. Une affaire survenue en pleine polémique sur le projet de loi de "sécurité globale" visant à encadrer la diffusion des images des forces de l'ordre en opération. Gérald Darmanin a demandé au préfet de police de suspendre à titre conservatoire les policiers concernés.

A.Bo avec AFP