RMC Sport

PSG : Blanc fait durer le suspense

Laurent Blanc

Laurent Blanc - -

A la veille du déplacement à Lyon, Laurent Blanc a notamment évoqué son avenir dans la capitale. L’entraîneur du PSG, qui a une proposition de prolongation entre les mains, s’accorde 10 jours pour apporter une réponse définitive.

L'après-Ligue des champions

« Il faut digérer l’élimination (en quart de finale de la Ligue des champions contre Chelsea, ndlr). Ça n’a pas été simple. On demande aux joueurs de passer à autre chose. Moi, comme les autres, j’ai du mal à avaler mais il faut se reconcentrer sur le championnat. La Champion’s League ne se gagne pas comme ça. Le club a les moyens de la gagner dans un futur très proche mais ce n’est pas dit qu’il la gagne. On dirait que c'est la fin du monde. Ça c'est de la folie. Personnellement, j’ai été affecté. Le lendemain, c’était vraiment très dur. Mais bon, il nous reste encore une très belle fin de saison. Mais je l’atteste, Paris gagnera la Ligue des champions. Quand ? Je ne sais pas. Paris y travaille depuis deux ans. Malheureusement pour le club, on termine en quart de finale. Mais Paris va franchir les marches qui manquent encore. On peut citer d’autres clubs qui ont mis d’énormes moyens mais qui n’ont pas passé les poules. »

A qui la faute ?

« Quand on perd, ce n’est pas la solution de commencer à dire que c’est la faute de tel ou tel joueur. Après, si on veut rentrer dans les détails, j’ai fait remarquer à certains joueurs qu’on était la seule équipe à prendre un but sur une touche. On en a subi les conséquences. Cavani sait qu'il a un rôle important dans l'équipe en l'absence d'Ibrahimovic. Il a fait une bonne préparation et j’espère qu’il va se remettre dans le droit chemin face à Lyon.»

Le choc contre Lyon

« Lyon fait partie des très bonnes équipes françaises. C’est une bonne chose de passer au championnat par une confrontation avec Lyon. Après, on les affronte en Coupe de la Ligue (en finale le 19 avril, ndlr) donc ce sera une double confrontation intéressante. L’OL a fait deux bons matches contre la Juve (en quart de finale de la Ligue Europa) et a posé des problèmes à cette équipe par son jeu. Lyon a pris ses chances, a bien joué techniquement. Ils ont bloqué certains joueurs importants de la Juve. Est-ce qu’il y aura la même disposition tactique contre nous ? On peut supposer que oui. Après, chaque match est différent. Ça risque de donner un match ouvert, ce qui est une très bonne chose. « Une victoire contre Lyon pourrait permettre d’être champion (en cas de défaite de Monaco à Rennes ce samedi, ndlr). On va connaitre le résultat avant mais ça ne changera pas grand-chose dans notre préparation. »

Son avenir

« On va attendre pour discuter le contrat. Il y a des choses beaucoup plus importantes sur le terrain, donc nous allons attendre. J’ai une proposition de contrat, je vais attendre 10 jours pour répondre. Je ne veux pas être perturbé par ça, c’est pour ça que j’attends. Je serais très heureux de continuer à Paris, donc ce n’est qu’une question de temps. Le président, je l’ai vu à Chelsea mais plus depuis. Il va venir demain (dimanche). Les choses peuvent évoluer. En ce qui me concerne, je suis très motivé par ce qu’il se passe sur le terrain. Quand on aura fait ce qu’on à faire, on pourra se poser pour discuter. »

Zidane et la rumeur Monaco

« Je n’ai pas discuté avec "Zizou" dernièrement. Je sais qu’il veut devenir entraîneur, c’est bien. Apparemment, il a pas mal de propositions. J’espère qu’il fera le bon choix et surtout qu’il se lancera dans ce métier qui est formidable mais parfois cruel. Il va partir avec beaucoup de crédit parce que ce fut un très grand joueur. Mais après, il va rentrer dans la réalité d’entraîneur et celle du résultat. »

Propos recueillis par Loïc Briley

A lire aussi : Di Meco : « Laurent Blanc est fragilisé » Paris ne s'en est toujours pas remis Blanc sera bien prolongé mais pas sans conditions

La rédaction