RMC Sport

PSG: "bonnes relations", "aucune perte de contrôle" selon le président du CUP

Le CUP

Le CUP - AFP

Le président du Collectif Ultras Paris, Romain Mabille, affirme que les relations avec le PSG ne sont pas tendues et que "la confiance s’installe" entre les deux parties.

Le 27 octobre dernier, lors de la victoire du PSG contre Nice (3-0), le Collectif Ultras Paris fêtait ses dix ans. Pour l’occasion, le CUP avait eu recours à l’utilisation de fumigènes. Dans la foulée, Philippe Boindrieux (directeur général adjoint du PSG) estimait que le club avait "perdu le contrôle de la tribune" dans des propos relayés par L’Equipe. Mais ce dimanche, le président du Collectif, Romain Mabille, dément tout problème avec les dirigeants parisiens à la suite de cet épisode.

"On a de bonnes relations, on avance, ils sont contents de ce qu'on fait en tribunes. Au niveau du collectif, on est toujours carré. On est sur la même ligne de conduite depuis l'année dernière. Et ce n’est pas un discours de façade. Il y a une confiance qui s'installe, une habitude à travailler ensemble. On a discuté avec le club après le match de Nice, il n'y a aucune perte de contrôle ni quoi que ce soit. Il n'y a pas d'alerte, d'un côté comme de l'autre."

A lire aussi >> PSG: le partenariat avec Eupen prend forme

Les supporters veulent une table ronde

De son côté, l’Association Nationale des Supporters publiera prochainement un communiqué afin de réclamer une table ronde avec la Ligue, les autorités et les clubs pour évoquer le problème des interdictions de déplacement et celui de l'utilisation de fumigènes. L’ANS souhaiterait notamment qu’un système d’encadrement soit mis en place pour les déplacements des supporters.

"Ça devient invivable d'être privés d'aller voir notre club", explique le président du CUP. Concernant les fumigènes, selon lui, "l'interdiction devient problématique pour les relations avec les clubs, avec un peu tout le monde. On restreint au lieu d'entamer un dialogue, d'encadrer... C'est la facilité. [...] La Ligue met la pression sur les clubs en mettant des amendes et les clubs mettent la pression sur les supporters". 

A lire aussi >> PSG: "Neymar va tirer le prochain penalty", assure Cavani

VIDEO. Comment s'est préparé le PSG pour son calendrier fou ?

M.C