RMC Sport

PSG : des investisseurs avant la fin de saison ?

Sébastien Bazin

Sébastien Bazin - -

Selon l’entourage de Sébastien Bazin, le représentant de Colony Capital, l’actionnaire majoritaire du PSG, il y a « de bonnes chances » pour qu’un nouvel investisseur arrive dans le capital du club parisien « avant la fin de la saison ». Colony Capital gère directement le dossier. Contrairement à ce qui a été dit, Tom Barrack, le fondateur de la firme américaine, n’intervient pas. Mis au courant des tractations, Robin Leproux, le président du club, n’a pas son mot à dire. Selon nos informations, outre la piste du Qatar, qui n’a pas de longueur d’avance sur les autres, Bazin négocie également avec des Américains. Il s’agit d’anciens clients qui ont déjà fait du business avec Colony Capital. Mais aussi avec des Européens, peut-être des Russes. « C'est une négociation très complexe, explique-t-on chez CC. Il peut y avoir des tas de clauses et d'accords dans le processus de vente. » Pour céder le PSG, Colony Capital, qui a déjà déboursé 80 millions d’euros (prix d’acquisition inclus), réclame 100 millions d’euros. Toujours selon l’entourage de Bazin, l’option la plus vraisemblable est une prise de participation majoritaire d’un nouvel actionnaire avec le retrait total de Colony Capital et Butler (actionnaire minoritaire) d’ici 2 ou 3 ans. Une solution qui permettrait à Bazin de passer la main en douceur et ainsi de répondre aux attentes de la mairie de Paris avec qui CC négocie l’exploitation du Parc des Princes. Il est donc quoi qu’il arrive exclu que Bazin s’en aille du jour au lendemain.

F.L.