RMC Sport

PSG: Herrera convoqué au tribunal pour un match truqué présumé

Recrue du Paris Saint-Germain lors du mercato estival, l’Espagnol Ander Herrera (30 ans) est soupçonné d’avoir pris part à l’arrangement d’un match entre Saragosse et Levante, en 2011. Il était convoqué par la justice espagnole, mardi.

Il était l’un des 42 accusés, avec 9 de ses anciens coéquipiers et son coach de l’époque, Javier Aguirre. Ander Herrera, milieu de terrain espagnol de 30 ans débarqué libre au Paris Saint-Germain cet été, est impliqué dans une affaire de corruption de joueurs. Pour des faits remontant à 2011, lorsqu’il évoluait au Real Saragosse, l’ancien numéro 21 de Manchester United a été convoqué par la justice de son pays, mardi à Valence.

La justice soupçonne son club de Saragosse d’avoir versé 965 000 euros sur les comptes bancaires de certains de ses joueurs et membres de l’encadrement, afin que ceux-ci les redistribuent en liquide à des joueurs de Levante en vue de truquer le match.

Hererra: "Je n’ai jamais et je n’aurai jamais rien à voir avec la manipulation de résultats"

Le match dans le viseur de la justice remonte à la dernière journée de la Liga 2010-2011, lorsque le Real Saragosse avait évité la relégation en LaLiga2 en venant à bout de Levante (2-1). Ce procès doit durer jusqu’au 30 septembre prochain, mais ne semblait pas inquiéter outre mesure le joueur du PSG. "Je n’ai jamais et je n’aurai jamais rien à voir avec la manipulation de résultats de matchs, assurait l’Espagnol en 2014 lorsque l’affaire, classé en 2017 avant qu’elle ne soit rouverte après un recours du parquet anticorruption, avait éclaté. Si je suis appelé à témoigner dans une audience judiciaire, je serai heureux d’y assister, puisque j’ai la conscience tranquille."

Romain DAVEAU (@daveauromain)