RMC Sport

PSG: le cadeau de Ben Arfa à Thiago Silva

Thiago Silva, capitaine du PSG, a accordé une interview à France Football dans laquelle il évoque plusieurs sujets dont celui de son arrivée au club ou de sa relation très étroite avec Laurent Blanc. Mais aussi quelques moments de vie de vestiaire, notamment un avec Hatem Ben Arfa.

A 35 ans, Thiago Silva se sent dans la forme de sa vie et comme un poisson dans l’eau à Paris qu’il a rejoint en 2012. Le capitaine du PSG le confie dans une interview à France Football, qui paraît ce mardi. Le défenseur brésilien y évoque le contexte de son arrivée dans la capitale française avec un coup de pression de Zlatan Ibrahimovic, sa volonté de prolonger au club à six mois de la fin de son contrat mais aussi quelques moments de vie du vestiaire. Dont l’un concerne Hatem Ben Arfa, son ancien coéquipier (2016-2018).

"C'était une super idée"

"J’aime la bonne cuisine, confie le Brésilien. Mais je n’aime pas trop prendre des risques. Quand j’apprécie une table, j’y retourne. Ça énerve ma femme, qui veut toujours découvrir un nouveau restaurant. Mais je fais des efforts... Un jour, j’ai reçu un joli cadeau de la part de Ben Arfa. Pour mon anniversaire, il m’avait offert un dîner romantique dans un restaurant chic avec mon épouse. C’était une super idée et on s’est dit qu’on devrait en profiter davantage car il y a des super restos à Paris. Dans notre culture, on est plutôt churrascaria (restaurant de viande)."

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder les matchs du PSG en Ligue des champions

L’ancien joueur du Milan AC salue également l’apport de Laurent Blanc, entraîneur du PSG (2013-2016) et primordial dans son adaptation au club. "Le Président" l'a poussé à apprendre le français et lui a permis de surmonter plusieurs obstacles.

"Laurent Blanc a été déterminant"

"J’ai pris mes marques, je me suis senti plus à l’aise, j’ai commencé à parler français, avec Laurent Blanc notamment, confie-t-il. Il m’a ouvert l’esprit. C’est lui qui a été déterminant. Grâce à lui, tout a changé. Les perspectives n’étaient plus les mêmes, c’est devenu complètement différent."

NC