RMC Sport

PSG : le club "prend note" de la condamnation de Serge Aurier

Serge Aurier (PSG)

Serge Aurier (PSG) - AFP

Le PSG a réagi dans un communiqué à la condamnation de Serge Aurier à deux mois de prison ferme pour violences sur un policier, pour laquelle l’Ivoirien a fait appel. Le club souligne son professionnalisme et réaffirme son attachement au respect des forces de l'ordre.

Quelques heures après la condamnation de Serge Aurier à deux mois de prison ferme pour violences sur un policier, le PSG a réagi dans un communiqué de presse ce lundi en début d’après-midi. Le club parisien rappelle que la procédure est encore en cours puisque le latéral ivoirien a fait appel. Et ne prend pas parti en soulignant à la fois "l’attitude professionnelle du joueur depuis son retour à l’entraînement le 4 juillet dernier" et son "attachement au respect des forces de l'ordre et de leurs missions".

A lire aussi >> PSG : condamné à deux mois de prison ferme, Serge Aurier fait appel

"Ce lundi 26 septembre, Serge Aurier s’est présenté personnellement devant le tribunal correctionnel de Paris pour répondre des faits qui lui sont reprochés, indique le PSG. Le club prend note de sa condamnation. Un appel a toutefois été formé à la sortie de l’audience par l’avocate du joueur. Ainsi, et selon les règles de procédure pénale, Serge Aurier bénéficie à nouveau de la présomption d’innocence dans l’attente de la décision de la Cour d’Appel. Dans l’attente de cette décision, le joueur est autorisé à poursuivre l’exercice de son métier, en France comme à l’étranger."

A lire aussi >> "L’attitude d’Aurier devant le tribunal n’était pas loin d’être suicidaire", juge l’avocat du policier

Aucun commentaire du club jusqu’à l’appel

"Par ailleurs, le club tient à souligner l’attitude professionnelle du joueur depuis son retour à l’entraînement le 4 juillet dernier, poursuit le PSG dans son communiqué. Dans le même temps, le Paris Saint-Germain réaffirme son attachement au respect des forces de l'ordre et de leurs missions. Aucun commentaire supplémentaire ne sera apporté par le club d’ici au jugement en appel."