RMC Sport

PSG: le conflit entre Tuchel et Leonardo est désormais public

Thomas Tuchel et Leonardo ont étalé publiquement cette semaine leurs désaccords sur la gestion du mercato du PSG. Leur difficile relation a passé un nouveau cap.

Depuis aussi longtemps que Leonardo et Thomas Tuchel collaborent au sein du PSG, c’est-à-dire depuis juin 2019, les rapports sont froids, distants voire méfiants entre l’un et l’autre. Dans le travail et dans sa tâche quotidienne, l’entraîneur allemand est un homme moins affable et moins souriant qu’il ne l’est publiquement. De son côté, le Brésilien aime travailler avec des hommes de son choix et de son camp. La relation entre les deux hommes est donc tendue, mais cela restait dans la microsphère du PSG jusqu’à présent. 

Jusqu’à mercredi précisément, quand Thomas Tuchel est sorti de son habituelle réserve en conférence de presse pour tancer la direction sportive du PSG: "Si on reste avec le même groupe qu’aujourd’hui, honnêtement, on ne pourra pas demander les mêmes choses. Si ça reste comme ça, on ne pourra pas demander les mêmes objectifs. On ne peut pas demander les mêmes choses avec une équipe réduite, parce qu'on doit se battre avec Manchester City, avec Liverpool, avec l’Atletico, avec l’Inter, qui sont très, très forts sur le mercato".

Cette sortie aurait pu rester au stade du simple et finalement assez commun "coup de pression" d’un entraineur pour obtenir des renforts. Mais à la loupe des querelles intestines du PSG, l’affaire n’en est pas restée là. 

Leonardo: "S’il décide de rester…"

L’acte II s’est déroulé vendredi à 23h40 dans les travées du Parc des Princes. Après la traditionnelle conférence de presse de Thomas Tuchel, venu se féliciter de la démonstration de son équipe face à Angers (6-1), et celle de son homologue Stéphane Moulin, la communication du club parisien a signifié que Leonardo viendrait faire un petit point informel, comme il en fait ponctuellement. A trois jours de la fin du marché des transferts, l’idée semblait logique. 

Mais voilà, le Brésilien ne venait pas pour parler transferts. Il venait recadrer publiquement son entraineur, à la suite de la sortie médiatique de celui-ci. "Honnêtement, on n’a pas aimé, on n'a pas apprécié, a lâché Leonardo. Après, on va voir en interne comment on fait, mais là c’est très clair. Si quelqu’un n’est pas content, c’est facile, on parle et il n’y a aucun souci. Mais s’il décide de rester, il se doit de respecter soit la politique sportive, soit les règles internes, soit le moment du club qui est proportionnel à la situation générale qui est très délicate (référence à la crise sanitaire liée au COVID)." 

Une sortie brutale, violente même. Relancé sur de possibles sanctions prises à l’encontre de l’entraineur parisien, Leonardo a expliqué que les choses se règleraient en interne. Et quand il lui a été demandé si Thomas Tuchel pourrait être limogé, le directeur sportif parisien a évacué la question en expliquant en substance que l’on n'en était pas là…

Reste que cette passe d’armes rend public le conflit entre Leonardo et Thomas Tuchel. La trêve internationale qui arrive pourrait être l’occasion de faire tomber des têtes. Les deux hommes ont au-dessus d’eux un patron en la personne de Nasser Al Khelaïfi. Il pourrait trancher à court ou moyen terme, car la cohabitation Tuchel/Leonardo ne semble aujourd’hui plus possible. 

TM