RMC Sport

PSG-Montpellier : Nicollin et Al-Khelaïfi lancent le match

Louis Nicollin, président de Montpellier

Louis Nicollin, président de Montpellier - -

DOCUMENT RMC SPORT. Le leader de L1 reçoit le champion de France ce soir pour le choc de la 30e journée. Quelques heures plus tôt, leurs deux présidents, Nasser Al-Khelaïfi et Louis Nicollin se sont retrouvés dans un restaurant huppé aux portes de Paris. Dans la bonne humeur et en français.

Ce soir au Parc des princes (20h30), va-t-on assister à la passation de pouvoir entre Montpellier et le Paris Saint-Germain ? Louis Nicollin ne s’en cache pas. Le scenario est plus que plausible, voire écrit. « C’est ce que tout le monde dit ». Son homologue du PSG reste courtois et la joue, comme depuis son arrivée en France, profil bas.
« Il reste neuf matches, la saison n’est pas finie », tempère Nasser Al-Khelaïfi. Que reste-t-il d’ailleurs de cette saison incroyable qui s’est terminée par un sprint à couper le souffle ? « Je me souviens du dernier match à Auxerre (1-2), se remémore Nicollin. Paris avait fini, nous on continuait parce qu’il y avait eu des incidents… C’était difficile à supporter tout ça. » Le dirigeant qatari a un autre souvenir. Un certain PSG-Montpellier (2-2), animé par un Belhanda des grands soirs. « Le match au Parc ne s’était pas bien passé pour nous », raconte sobrement le dirigeant de Paris.

Al-Khelaïfi : « « J’espère que tout le monde est derrière nous »

Régulièrement décrié par une partie des Français pour être le club des Qataris, aux moyens sans limite, le PSG arrivera-t-il à toucher le cœur des gens ? « S’ils brillent comme Saint-Etienne en Coupe d’Europe, tous les cœurs des Français seront avec eux », assure Loulou. Nasser compte bien séduire les récalcitrants grâce aux résultats notamment en C1. « J’espère que tout le monde est derrière nous, parce qu’on est le seul club français en Ligue des champions. J’espère qu’on gagnera le match prochain comme ça, tous les Français seront fiers du PSG. » Le Qatari a tenu à s'exprimer dans la langue de Molière, refusant l'oreillette du traducteur.
Bien parti pour remporter son premier titre de champion de L1 depuis 1994, Paris va-t-il assoir sa domination pour de longues années ? « On a vécu pendant 7 ans l’Olympique Lyonnais, on peut vivre 8 ans avec le PSG », lâche le patron du MHSC. « J’espère qu’on gagnera cette année pour succéder à de grands clubs comme Lyon Marseille Bordeaux », répond Al-Khelaïfi.

Nicollin : « Maradona ? Un petit rêve »

Pour autant, fait-il meilleur être président à Paris ou à Montpellier ? Visiblement chacun est bien à sa place… « Je préfère être président à Montpellier parce qu’ici, ça ne doit pas être facile tous les jours, et en plus on a le soleil tout le temps », rigole Nicollin.
« Paris est la plus belle ville du monde. Etre président à Paris, ce n’est pas facile, mais je suis très heureux », promet le Qatari. Loulou regrette-t-il quand même la non venue de Maradona, pendant languedocien du bling bling Beckham à Paris ? « On aurait vendu pas mal de survêtements, mais ce n’était qu’un petit rêve (…) Il ne faut jamais être jaloux. » « Il joue très bien », assure Nasser.

A lire aussi :

>> Le Barça, Paris ne pense qu'à ça

>> PSG-Montpellier, un an après

>> Girard veut tenter un coup