RMC Sport

PSG: Neymar, Mbappé, Silva... les organismes en souffrance, à neuf jours de Belgrade

A neuf jours de la rencontre décisive de Ligue des champions à Belgrade, le Paris Saint-Germain a de nouveau perdu Neymar lors de son match nul contre Bordeaux (2-2) ce dimanche, alors que Kylian Mbappé a été victime de crampes sévères. A quelques semaines de la trêve hivernale, les organismes parisiens souffrent.

Le déplacement du Paris Saint-Germain à Bordeaux a été agité (2-2). Le champion de France a non seulement vu s'arrêter une série de 14 victoires d'affilée en Ligue 1, mais il a également perdu Neymar en cours de rencontre. Kylian Mbappé, victime de crampes, a également inquiété le banc parisien.

Des crampes pour Mbappé, la cuisse pour Neymar

Le Brésilien a été le premier parisien à quitter le terrain, à la 57e minute. Buteur en première période, Neymar a directement rejoint les vestiaires après s'être touché la cuisse droite au niveau des adducteurs, comme lors de la rencontre du Brésil contre le Cameroun. Il avait déjà dû quitter prématurément ses partenaires lors de cet amical et sa participation au choc contre Liverpool (2-1) avait un temps été mise en doute.

Kylian Mbappé, touché à l'épaule avec les Bleus, a lui été victime de crampes dix minutes plus tard. Après avoir demandé le changement, il a finalement pu reprendre sa place et terminer le match, durant lequel il aura marqué le deuxième but parisien. Son coéquipier Thiago Silva a lui aussi semblé souffrir durant la rencontre.

Une gestion en question 

Après la réception de Liverpool mercredi, la titularisation des deux attaquants a pu surprendre. Kylian Mbappé avait notamment souligné son état de fatigue après le match de Ligue des champions. Avec un tel matelas en Ligue 1 (13 points sur le 2e), la présence de deux joueurs revenant de blessure ne semblait pas indispensable. Mais Thomas Tuchel a préféré reposer Marco Verratti, au physique fragile, et Edinson Cavani, victime d'un claquage début novembre.

Plus globalement, l'ensemble des Parisiens a semblé accuser le coup physiquement en deuxième période. Avec deux matchs (Strasbourg et Montpellier) en moins de sept jours avant le déplacement à Belgrade en Ligue des Champions, Thomas Tuchel va devoir composer avec cette donnée afin de pouvoir aligner la meilleure équipe possible en Serbie. 

HM