RMC Sport

PSG-Nîmes: Mbappé marque et Paris se rassure... un peu

Le PSG a battu Nîmes (3-0), se ressaisissant après sa défaite à Lorient (3-2) le week-end dernier, mais reste troisième de Ligue 1 après cette 23e journée, derrière Lille et Lyon.

Paris s'est bien repris. Le Paris Saint-Germain a facilement dominé (3-0) la lanterne rouge, Nîmes, au Parc des Princes. Contre la 19e attaque de Ligue 1, le club de la capitale n’a pas appris grand chose sur lui-même, l’affiche était trop déséquilibrée. Il n’est même pas certain que le collectif parisien ait vraiment rassuré son entraîneur, qui demeure en quête de l’équilibre parfait entre attaquer justement et défendre efficacement. 

En l’absence de sa colonne vertébrale (Navas, Marquinhos, Verratti, Neymar…) et de quelques éléments importants (Herrera, Bernat…), le PSG a concédé beaucoup de situations mais peu d’occasions franches, essentiellement sur coups de pied arrêtés. Thilo Kehrer, comme face aux Merlus, n’a pas toujours diffusé un sentiment de sérénité dans la relance, se montrant parfois hésitant, le plus souvent imprécis lorsqu’il a été sollicité.

Kehrer inquiète de plus en plus, Rico se rassure

Son placement sur la meilleure occasion nîmoise n’est pas clair non plus, et oblige son gardien à réaliser un arrêt prodigieux. Sergio Rico, contrairement à son jeune coéquipier, s’est lui parfaitement relevé après le couac face aux Merlus, notamment en sortant un arrêt extraordinaire à bout portant, sur une tête puissante de Fomba (39e). L’intervention dont il avait besoin pour se rassurer, et prouver qu’il est capable de suppléer Keylor Navas. 

Pas toujours satisfait de ce qu'il voyait, Pochettino a donné de la voix sur le bord du terrain pour réclamer à ses joueurs des courses et de l’intensité à la récupération. L’Argentin n'a été que partiellement entendu, même si les Parisiens ont réussi pas moins de cinq récupérations hautes du ballon en première période, dont l’une aboutit à l’ouverture du score de Di Maria. Privés de ballon, les Nîmois ont parfois cherché à relancer depuis leur propre camp.

15e but pour Mbappé

Un jeu dangereux, surtout contre des joueurs qui avaient un plan dans ce domaine, et sentaient bien les coups. Di Maria anticipait une passe en retrait hasardeuse qu’il interceptait pour ajuster Reynet d’un plat du pied gauche (18e). Inspiré sur la pelouse du Parc des Princes, l’Argentin enroulait ensuite un très bon centre sur la tête de Sarabia qui avait croisé sa course pour devancer Burner et marquer (36e). 

Il aura fallu que Paris marque deux buts pour que Nîmes s'enhardisse un enfin et s’approche de la surface adverse, avec un total de 19 tirs (contre 14 pour Paris), dont 6 après vingt minutes en seconde période, alors que le PSG n’avait toujours pas frappé de son côté. Le champion de France en titre s’est clairement relâché au retour des vestiaires, à l’image de ce que l’équipe pouvait montrer sous Thomas Tuchel, en étant coupée en deux.

L’international français Kylian Mbappé a tiré profit d’une séquence collective rythmée et joliment orchestrée par Leandro Paredes pour marquer son quinzième but de la saison en mystifiant Reynet d’une superbe frappe enroulée (68e). Lille et Lyon s'étant imposés chacun de leur côté, c'est le statu quo en tête de la Ligue 1 à l'issue de cette 23e journée. Les Parisiens attendront pour récupérer le trône qu'ils ont cédé le week-end dernier.

QM