RMC Sport

PSG-OM: cinq cartons rouges, embrouilles XXL, grosses tensions pendant le classique

Ce classique entre le PSG et l'OM (1-0 pour Marseille) ce dimanche, en clôture de la troisième journée de Ligue 1, a livré quelques duels très chauds. Du quasi tête contre tête entre Dimitri Payet et Neymar à l'embrouille entre le Brésilien et Alvaro Gonzalez... tendu comme un PSG-OM.

Les esprits étaient sans doute un peu échauffés par les chambrages de ces dernières semaines: ceux de certains Marseillais après la défaite parisienne en finale de Ligue des champions contre le Bayern (1-0), ceux des ultras de la capitale contre les Phocéens. Ce classique entre le PSG et l'OM, remporté par Marseille 1-0 ce dimanche, en clôture de la troisième journée de Ligue 1, était en tous cas tendu. Presque comme à la grande époque. 

>>> suivez PSG-OM en live-texte

1-0 pour l'OM à la pause

De l'enjeu entre le champion de France, qui a débuté sa saison par une défaite à Lens (1-0) et son ambitieux dauphin de la saison dernière. Et du suspense aussi, avec cette foule d'occasions parisiennes en première période - dont celle de Marco Verratti repoussée in extremis par Steve Mandanda - mais ce but de Florian Thauvin, un peu contre le cours du jeu, pour mettre les Marseillais devant. 

Un crachat de Di Maria sur Alvaro?

Une image pour résumer l'ambiance sur le terrain: celle de Dimitri Payet et Neymar, presque tête contre tête à la 9e minute, après un duel entre les deux hommes. Le meneur de jeu olympien reproche au Brésilien un coup de hanche. Le ton est donné. 

Neymar
Neymar © Capture écran Téléfoot

Rebelote avec une altercation entre Neymar et Alvaro Gonzalez, qui peste contre Angel Di Maria en accusant l'Argentin de lui avoir craché dessus. Le défenseur semblait lui adresser des "mots doux". Pas du goût de Neymar, qui s'en mêle le long de la ligne de touche et en appelle à l'arbitre.

>>> profitez de l'offre groupée RMC Sport + Téléfoot pour ne pas rater les grands rendez-vous de Ligue 1

Amavi se venge de Verratti

Juste avant que l'arbitre ne renvoie tout le monde au vestiaire pour la mi-temps, encore une embrouille. Elle implique Jordan Amavi qui, mis au sol par Marco Verratti sur un duel, a bien laissé traîner la main pour accrocher la jambe de l'Italien et le faire tomber. Le ton monte encore d'un cran entre les deux hommes, vite entourés de plusieurs coéquipiers. L'arbitre, un peu dépassé, adresse un coup franc aux Marseillais qui ne donne rien. Il était presque temps que la pause arrive.

Et alors que la deuxième période semblait un peu plus apaisée, la fin de match a connu une explosion: cinq cartons rouges pour Layvin Kurzawa, Jordan Amavi, Dario Benedetto, Leandro Paredes et Neymar, après une embrouille XXL dans le temps additionnel. "Raciste", scande ce dernier en sortant de la pelouse. Au total dans cette rencontre, 19 cartons ont été sortis (14 jaunes). Un record en Ligue 1 au 21e siècle.

dossier :

Neymar

A.Bo