RMC Sport

PSG-OM – Pastore : « On n’a pas de pression »

Javier Pastore

Javier Pastore - -

De retour à son meilleur niveau, Javier Pastore aborde avec confiance le premier des deux matchs face à l’OM, ce dimanche en Ligue 1 (21h). L’Argentin assure que la claque reçue à Sochaux (3-2) est digérée.

Javier, comment abordez-vous ce match contre l’OM dimanche ?

J’espère que je pourrai faire un bon match, comme toute l’équipe. On espère prendre les trois points, surtout pour donner du plaisir aux supporters avec notre performance. On va faire de notre mieux.

Comment vous adaptez-vous à votre nouveau poste de milieu gauche ?

C’est une position où Ancelotti croit beaucoup en moi. Il pense que j’ai la condition pour jouer dans cette position, que je peux mieux m’exprimer. Ce n’est pas la position classique du numéro 10 mais je m’y sens de mieux en mieux. Je peux encore évoluer dans cette position même si c’est un peu nouveau pour moi.

Le PSG est-il sous pression après la défaite à Sochaux (3-2) ?

Non, on n’a pas de pression. L’équipe est dans un bon moment, nous sommes 1ers du championnat, nous avons gagné à Valence (2-1, en 8e de finale aller de la Ligue des champions, ndlr). C’est normal d’avoir moins de confiance après une défaite, mais avant Sochaux on a enchaîné 13 ou 14 matchs sans défaite et on espère continuer dans cette dynamique-là. C’est normal de perdre des matchs car nous ne jouons pas seuls.

Des deux matchs contre l’OM, en L1 et en Coupe de France, lequel est le plus important ?

Tous les matchs sont importants. On a de grands matchs qui s’annoncent en un mois. C’est un Clasico, il se joue toujours avec une motivation supplémentaire. En mars, on rejoue contre Valence et on sera très motivés. J’espère que ce mois sera très bon au niveau des performances et des résultats. Il y a plus de motivation lors d’un Clasico, c’est plus important car les supporters ont plus d’attente et ils te le font ressentir. C’est important de faire du mieux possible.

« Je vais beaucoup apprendre de Beckham »

Comment expliquez-vous votre irrégularité ?

Tous les joueurs passent par des bons et des mauvais moments. C’est mieux d’être inconstant et de faire des choses remarquables que d’être régulier sans se faire remarquer. L’important c’est qu’aujourd’hui, je me sens bien psychologiquement, physiquement et dans cette position. Je vais continuer à travailler pour m’améliorer à chaque fois.

Comment se sont passés vos premiers jours d’entraînement avec David Beckham ?

C’est un joueur avec beaucoup d’expérience, qui a joué partout dans le monde et qui l’a bien fait. Je vais beaucoup apprendre de lui. C’est une bonne personne en dehors du terrain, très humble. C’est une grande expérience de partager cela avec lui. Il a 37 ans, il n’a pas les mêmes performances qu’il y a dix ans mais c’est un joueur important, une référence, rien qu’en le regardant s’entraîner. 

N’y a-t-il pas trop de stars dans le vestiaire du PSG ?

Non car ce sont des stars sur le terrain mais des personnes normales en dehors. Tout se passe bien, le groupe est de bonne humeur et vit bien. Nous sommes dans de bonnes conditions. C’est difficile quand les joueurs sont des stars en dehors du foot mais ça ne se passe pas comme ça chez nous. Thiago Silva est une bonne personne. Pareil pour Ibrahimovic ou Beckham.

Avec Ezequiel Lavezzi, vous avez été à l’initiative d’une soirée au restaurant avec toute l’équipe cette semaine. Aviez-vous besoin de ce moment après la défaite à Sochaux ?

Non, on l’a fait parce que c’était une longue semaine, sans match le mercredi. On aimerait bien le faire chaque semaine mais ce n’est pas possible au niveau de l’organisation. C’est bien d’être ensemble, c’est tout.

Propos recueillis par LB et M.Bo