RMC Sport

PSG : que deviennent les premières recrues de l’ère qatarie ?

Diego Lugano

Diego Lugano - AFP

Si Blaise Matuidi rejoint la Juventus Turin, le PSG ne comptera plus que Javier Pastore comme joueur arrivé à l’été 2011. Lors du premier mercato sous pavillon qatari. L’occasion de se demander ce que deviennent les six autres recrues de cette promo, sachant que Salvatore Sirigu est également en partance.

Jérémy Ménez

Il est de retour en Ligue 1. Sous le maillot de Bordeaux cette fois. Après deux années en dents de scie au Milan AC, entre coups d’éclat et blessures, Jérémy Ménez a envie de retrouver la lumière. Pour de bon. A 29 ans, l’attaquant à la carrière frustrante n’a plus de temps à perdre. Après s’être fait arracher l’oreille en arrivant en Gironde, il doit désormais flamber. En sachant que Didier Deschamps l’observera peut-être avec un peu plus d’attention, même si sa dernière apparition chez les Bleus remonte à mars 2013.

-
- © AFP

Milan Bisevac

Lui aussi devrait retrouver les pelouses de l’Hexagone cette saison. Après une escapade manquée à la Lazio Rome, où il a très peu joué, Milan Bisevac serait sur le point des s’engager avec le FC Metz. Le défenseur serbe de 32 ans, qui a passé quatre à Lyon après avoir quitté le PSG, a résilié son contrat en Italie. Il arriverait donc libre en Lorraine. Avec l’espoir d’accrocher le maintien avec les Grenats.

Mohamed Sissoko

Il n’a pas réussi grand chose de bien depuis son départ du PSG. Après un passage fantôme à la Fiorentina, le milieu de terrain malien s’est retrouvé sans club durant six mois. Avant de porter les couleurs de Levante en Liga. Momo Sissoko a ensuite opté pour la Chine et le Shanghai Shenhua, où il a résilié son contrat en début d’année. A 31 ans, l’ancien joueur de la Juventus et de Liverpool cherche un club d’ici la fin du mercato. Et se dit tenté par un come-back en France.

>> Le frisson du Barça, la lucarne du Vélodrome, la danse du Charo... les dix temps forts de Blaise Matuidi au PSG

Diego Lugano

Diego Lugano a vu du pays en trois ans et demi. Après avoir été prêté par le PSG à Malaga en janvier 2013, l’Uruguayen a signé pour West Bromwich Albion en Premier League. Un contrat de deux ans qui ne sera pas renouvelé. Le rugueux défenseur se laisse alors tenté par une escale de trois mois en Suède, sous les couleurs du BK Häcken à Göteborg. Il file ensuite au Paraguay où il rejoint le Cerro Porteno, un club d’Asuncion, la capitale. En janvier dernier, l’ancien capitaine de la Celeste retourne finalement à Sao Paulo, là où sa carrière a explosé au début des années 2000. Les fans brésiliens lui réservent un accueil de rock-star à son arrivée. Il y serait toujours aux dernières nouvelles. A 35 ans.

Kevin Gameiro

C’est sans doute celui qui a le mieux réussi parmi les recrues 2011 du PSG qui ont quitté le club. Barré par la concurrence dans la capitale, Kevin Gameiro est allé retrouver du temps de jeu au FC Séville lors de l’été 2013. A la clé : trois saisons couronnées de succès avec un retour chez les Bleus et trois victoires en Ligue Europa. De quoi ouvrir cet été les portes de l’Alético de Madrid à l’attaquant français de 29 ans.

-
- © AFP

Nicolas Douchez

Il a longtemps accepté de jouer la doublure de la doublure. Avec le sourire et un salaire très confortable. Mais à 36 ans, Nicolas Douchez en a eu marre de cirer le banc du PSG, qui n’a pas fait grand-chose pour le garder. Le portier français s’est donc engagé cet été avec le RC Lens en Ligue 2. Avec l’objectif de faire remonter les Sang et Or dans l’élite.

>> Mercato : à la recherche d'un club, Balotelli a été proposé... à Nantes !

Salvatore Sirigu

Le portier italien espère se trouver un point de chute d’ici la fin du mercato. Après quatre ans passés en tant que titulaire, il a été relégué sur le banc la saison dernière avec l’arrivée de Kevin Trapp. Le retour de prêt d’Alphonse Areola, excellent à Villarreal, ne lui offre plus aucune perspective de temps de jeu. Salvatore Sirigu et sa solide fiche de paie pourraient donc rebondir en Espagne, au FC Séville. Un prêt serait à l’étude pour le gardien de 29 ans.

Javier Pastore

C’est le dernier rescapé de cette promo 2011. Le seul (avec Matuidi) qui a su se faire une place dans la durée au sein d’un vestiaire qui a accueilli de nouvelles stars chaque année. Malgré cinq saisons de (très) hauts et de (très) bas, Javier Pastore est aujourd’hui un élément fort du PSG. Le Parc des Princes en a d’ailleurs fait l’un de ses chouchous. Et Unai Emery semble voir en lui son meneur de jeu. 

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur