RMC Sport

PSG: Tuchel explique pourquoi les adversaires sont moins apeurés par Paris

Opposé à Toulouse ce dimanche au Parc pour la troisième journée de Ligue 1, le PSG va tenter de rebondir après sa défaite à Rennes (2-1) la semaine dernière. Un revers qui confirme la tendance d'un champion de France qui fait moins peur sur la scène nationale. Et Thomas Tuchel sait pourquoi.

Une défaite contre Rennes en finale de la dernière Coupe de France, trois revers lors des sept dernières journées du championnat 2018-2019 et déjà une défaite, toujours contre Rennes, sur les deux premiers matches du nouvel exercice en Ligue 1. Et si le PSG faisait moins peur à ses adversaires français que par le passé? Pour Thomas Tuchel, interrogé sur le sujet ce samedi en conférence de presse à la veille de la réception de Toulouse au Parc pour la troisième journée de Ligue 1, les Parisiens ont en effet ouvert la porte à l’espoir en abandonnant "Dame Coupe" aux Rennais. 

"On a toujours beaucoup de qualités mais la situation est un peu différente à cause de nous car on a peut-être laissé en fin de saison dernière l'impression aux autres qu'il y a la possibilité de faire un résultat face à nous, notamment avec la finale de Coupe de France où on a perdu après avoir mené 2-0, a expliqué le technicien allemand. Donc tout le monde pense... Mais c'est normal que tout le monde cherche des solutions contre le champion dans une compétition comme la Ligue 1. Mais nous sommes champions et on doit trouver des solutions, retrouver notre état d'esprit. Si on regarde juste ce match à Rennes, ce n’est jamais facile de jouer à Rennes pour leur première à domicile de la saison, en prime time en contre le PSG. C’est toujours difficile donc ça peut arriver. Comme je l'ai dit, on a des choses à améliorer. Mais j'ai confiance en l'équipe. Les Sud-Américains, notamment, ont progressé à l’entraînement et je pense que nous sommes compétitifs. C’est sûr."

L’ancien coach de Dortmund a ensuite développé les raisons de ce revers précoce en championnat sur la pelouse bretonne : "On doit aussi accepter que Rennes ait joué avec beaucoup de qualités, c'est une très bonne équipe, qui défend avec beaucoup de discipline, ce n'est jamais facile d'affronter une formation comme ça. Tout le monde pense que c'est facile de gagner pour nous, mais non ça ne marche pas comme ça... Après, une défaite donne toujours une possibilité de s'améliorer par la suite." 

Et de conclure : "Depuis cette défaite, on a bossé beaucoup de choses. C'était peut-être notre dernière semaine pour travailler autant en volume et en intensité. Et en même temps, on a cherché à améliorer notre rythme, notre agressivité. Ce n'était pas notre meilleur match à Rennes, il y a beaucoup de choses à corriger. Mais j'ai vu un bon état d'esprit et de la qualité. Nous sommes prêts pour recommencer à gagner." Cela tombe bien: ils ont l’occasion de le faire dès ce dimanche. 

AH avec LT