RMC Sport

PSG: Tuchel se lâche sur son avenir, "il ne faut pas rêver"

Conscient du peu d’enthousiasme que suscite son passage à la tête du PSG, Thomas Tuchel a avoué à demi-mots, ce mardi au micro de Sky Sport, que son aventure devrait prendre fin au plus tard l’été prochain, à l’issue de son contrat.

De retour dans son pays natal avec le PSG, pour y affronter Leipzig en Ligue des champions (mercredi à 21h, en direct sur RMC Sport 1), Thomas Tuchel a constaté que la presse allemande était au fait de ses déboires en France, où il est plus que jamais sous pression, alors que son influence semble se déliter au moins autant que la qualité de jeu du club de la capitale. Le coach allemand a été interrogé sur sa situation contractuelle, alors que son contrat court jusqu’en juin prochain. Il a profité de l’occasion pour réagir aux critiques dont il est l’objet depuis plusieurs mois. 

Tuchel: "J’ai été naïf"

"J’entends toutes ces choses. On a beau être dans notre bulle, on est au courant de ce qu’il se dit. Mais ça ne nous influence pas, a-t-il assuré à Sky Sport. J’ai été naïf en me disant qu’en ayant gagné quatre trophées et atteint la finale de la Ligue des champions, je devrais être épargné ou tranquille. Cela a été le cas pendant cinq jours de vacances. Et puis les débats autour de mon avenir ont repris. Ok, bon... c’est comme ça. Quoi qu’on fasse, ça ne changera pas, alors on se concentre sur notre travail avec l’équipe."

Triste et amer de constater le peu de crédit qui lui est accordé après avoir pourtant réalisé une saison historique à la tête de l’équipe première du PSG, qui plus est dans des conditions pour le moins particulières et inédites, Thomas Tuchel se fait peu d’illusions pour la suite.

Tuchel s'agace du manque de communication

"On ne peut pas ne pas communiquer là-dessus, a-t-il lâché, franchement déçu et assez agacé par la situation. Quand le contrat de l’entraîneur se termine en juin et qu’aucune discussion n’a eu lieu pour le moment, après tout ce qu’on a fait pour le club… On peut être optimiste et être ouvert à toute proposition mais il ne faut pas rêver non plus... Mais on verra."

Cette nouvelle déclaration intempestive du coach s'inscrit dans le bras de fer qui l'oppose en interne au directeur sportif, Leonardo. Tuchel reproche cette fois au dirigeant italo-brésilien de ne pas communiquer plus clairement sur son avenir. Le technicien allemand, que le club ait décidé ou non de le remplacer en fin de saison, souhaiterait être fixé. Une bonne fois pour toutes.

QM