RMC Sport

PSG - Van der Wiel : « Aucune raison que je parte »

Gregory Van der Wiel

Gregory Van der Wiel - -

Souvent relégué derrière Christophe Jallet dans la hiérarchie des arrières droits, Gregory Van Der Wiel reconnait ses manques mais souhaite s’imposer durablement au poste où il pourrait débuter dimanche à Evian (21h).

Grégory, souhaitez-vous rester à Paris l’année prochaine ?

Oui, bien sûr. C’est un très bon club. Je prends beaucoup de plaisir à jouer ici. L’équipe est très bonne, elle va s’améliorer. Il n’y a aucune raison que je parte.

L’avenir de Christophe Jallet peut-il décider du votre futur ?

Non. Que je joue ou non, ça ne changera pas grand-chose. J’ai signé un contrat de quatre ans et je ne vais pas partir au bout d’une année.

Que pensez-vous de la concurrence avec Christophe Jallet ?

C’est aussi un bon joueur. S’il est meilleur que moi, il mérite de jouer. C’est le choix de l’entraîneur. Je peux juste accepter ça et prouver à l’entraîneur que je mérite de jouer. Tant que Christophe jouait mieux que moi, c’était logique qu’il joue. Il a fallu faire des efforts et que je m’adapte. Il y a une logique qu’il faut respecter.

Avez-vous le sentiment que cette hiérarchie a changé ?

Je ne sais pas encore mais je l’espère. Lors des derniers matches, c’est moi qui ai joué et j’ai bien joué. Il reste un certain nombre de matches et j’espère être titulaire mais c’est l’entraîneur qui décide.

Comment s’est déroulée votre première saison au PSG ?

Au début, ça a été un peu difficile. Il a fallu je m’adapte et que je m’habitue à jouer en dehors des Pays-Bas et au football français. Il y a des différences très importantes par rapport à ce que j’ai connu avec l’Ajax. Là-bas, le jeu est moins axé sur le physique et plus sur la possession. Ça a été un gros changement à appréhender. J'ai dû m’habituer à un nouveau système et à de nouveaux coéquipiers. Mais maintenant, tout va mieux pour moi. J’ai beaucoup appris, j’ai grandi. Je pense donc que c’est une bonne saison. Et elle deviendra encore plus grande si nous sommes champions.

« Je me suis amélioré »

Avez-vous accepté les critiques à votre égard ?

Les critiques proviennent de ce que vous faites sur le terrain. Quand vous jouez dans un grand club, vous devez être au top niveau. Si on n’est pas la hauteur, les critiques sont justifiées. Mais tout ça n’est pas très grave pour moi parce que je connaissais ma vraie valeur et je savais ce que je voulais faire. Je me suis amélioré en m’entrainant dur.

Comment réagiriez-vous à un départ de Carlo Ancelotti ?

Ce serait triste si le coach devait partir mais nous n’en sommes pas encore là. Je ne sais pas quoi dire à propos de ça, je n’ai pas d’informations à ce sujet.

Paris se déplace à Evian ce dimanche, est-ce l’occasion de prendre une revanche après votre élimination en Coupe de France ?

C’était un très mauvais match. On veut se rattraper, on n’avait pas été bons. Le match de dimanche est très important. On va bien évidemment tout faire pour gagner et se rapprocher du titre. Ce sera une motivation supplémentaire. Le coach n’était pas content, il l’a clairement dit. Il attendait beaucoup du match contre Nice. On a été à la hauteur mais il faut continuer.

Comment communiquez-vous avec les autres joueurs au sein du vestiaire ?

Parfois c’est difficile, car on parle en français, italien, anglais. Mais chacun fait des efforts. De temps en temps, j’essaye de m’exprimer en français. Évidemment, je suis plus proche des anglophones, mais je m’efforce de parler à tout le monde.

Espérez-vous être de nouveau appelé en sélection ?

Oui, bien sûr. Si je joue beaucoup de matches, j’aurais une chance de retrouver la sélection. Pour ça, il faut que j’enchaine et j’espère que le sélectionneur m’a vu lors des derniers matches et j’espère retrouver l’équipe nationale prochainement. J’étais déçu de ne plus être appelé mais le sélectionneur aime que les joueurs jouent beaucoup et ça n’a pas été trop le cas pour moi. C’était logique.

A lire aussi :

Ancelotti : partira, partira pas ?

Van der Wiel dans le viseur de l'Inter ?

Sakho : «Essayer de fêter le titre au plus vite»

PSG : Leonardo éteint les rumeurs

Propos recueillis par Mohamed Bouhafsi