RMC Sport

Quand Domenech prend Bielsa pour un Dieu

Marcelo Bielsa fait toujours causer.

Marcelo Bielsa fait toujours causer. - AFP

Ce mercredi dans les colonnes du quotidien La Provence, Raymond Domenech s’est longuement exprimé sur Marcelo Bielsa. Toujours habile dans sa communication, l’ancien sélectionneur des Bleus a manié autant l’humour que le second degré pour dire tout le bien qu’il pense de l’entraîneur argentin.

La France pointée du doigt

Dans cet entretien accordé au quotidien régional La Provence, Raymond Domenech n’a rien oublié de l’arrivée en fanfare de Marcelo Bielsa à la tête de l’OM. « Ce qu’on a fait de lui à son arrivée était ahurissant : on a eu l’impression que Dieu débarquait sur Terre. Et après quelques mauvais résultats, c’est le diable… C’est notre problème en France, il n’y a pas de tempérance. Il a des méthodes particulières. Sont-elles adaptables chez nous ? C’est le souci. »

Des entraîneurs étrangers pas langues de bois

« Les entraîneurs étrangers passés dans notre championnat le disent bien : quand ils évoluent ici, les joueurs français manquent d’investissement, ils ne sont pas aussi pros qu’ils devraient l’être. Lorsqu’un coach français le dit, on répond que c’est un tortionnaire. De temps en temps, nous sommes donc contents de voir un technicien étranger imposer ses méthodes. Si un entraîneur français était arrivé à l’OM et avait fait ce qu’a fait Bielsa, on l’aurait réellement pris pour un fou. On ne l’aurait pas laissé se mettre en place, il aurait été détruit tout de suite. Il n’y aurait pas eu de préjugé favorable. Avoir quelqu’un comme lui ici permet de faire comprendre des choses que les entraîneurs de notre pays répètent, mais sans être écoutés… L’investissement des footballeurs français, en France, n’est pas au niveau de ce qu’on attend ! »

Ce qu’a apporté Bielsa

« Il aura apporté quelque chose, une autre manière de fonctionner. C’est un showman, qu’il le fasse exprès ou non. Je ne dis pas ça d’une manière péjorative. Mourinho organise son spectacle. Bielsa, lui, le vit, il est dedans ! Il est dommage que des gens qui, comme lui, amènent des idées pour faire progresser les joueurs français s’en aillent. Mais je pense que son message est passé. S’il reste, tant mieux. Mais il ne changera pas, ce sera aux joueurs de s’adapter… »

la rédaction