RMC Sport

"Qui commande chez vous ? Vous ou vos femmes ?" : la motivation façon Waldemar Kita

Waldemar Kita

Waldemar Kita - AFP

Invité à faire le bilan de l’exercice dans Ouest-France, le président nantais Waldemar Kita en a profité pour expliquer un discours de motivation très spécial lâché à ses joueurs en cours de saison. Sans oublier de tacler Jean-Pierre Bernès, nouvel agent de Michel Der Zakarian.

Football et sexisme. Deux mots souvent liés. Parfois à tort. La plupart du temps à raison. Dans ce milieu très masculin, un parfum de machisme nimbe certaines remarques. Dernier exemple en date avec Waldemar Kita. Invité à dresser le bilan de la saison de son club ce lundi dans les colonnes du quotidien Ouest-France, le président du FC Nantes a lancé quelques phrases choc dont il a le secret. A commencer par une explication de texte sur une technique de motivation un peu spéciale utilisée en cours de saison. « Nous avons un style de dominés, explique Kita. Je préfère le style dominateur. J’ai chopé les mecs dans le vestiaire avant Marseille (1-0 à la Beaujoire le 17 avril pour le comptede la 33e journée, ndlr) et leur ai demandé : qui commande chez vous ? Vous ou vos femmes ? Vous voulez vous faire manger ? Résultat, ils n’ont pas fait un mauvais match… »

« Je ne discuterai jamais avec Bernès »

Triste comparaison à lire en 2015. Chaud bouillant, le président nantais a fait le « show » sur d’autres sujets. La décision de Michel Der Zakarian de changer d’agent pour passer dans l’écurie Jean-Pierre Bernès ? « Michel est un grand garçon, rappelle Kita. Il est libre. Le reste, on verra. Bernès, il m’a insulté car il n’était pas d’accord avec moi question salaire à l’époque où nous étions sur Rémy Vercoutre, qui voulait venir chez nous. J’avais demandé à Aulas combien il gagnait, il m’avait répondu 25 000 euros et Bernès voulait 70 000. Je n’étais pas d’accord. Bernès m’a traité de tous les noms. Ça, je n’oublie pas. Personnellement, je n discuterai jamais avec lui. »