RMC Sport

Qui est Frank McCourt le nouveau propriétaire américain de l’OM ?

Frank McCourt

Frank McCourt - AFP

Le businessman américain Frank McCourt a été présenté à la presse ce lundi. Cet investisseur va remplacer Margarita Louis-Dreyfus comme propriétaire de l’Olympique de Marseille. McCourt a fait fortune dans l’immobilier avant d’investir dans le monde du sport, sans forcément laisser de grands souvenirs aux fans...

Il a fait fortune dans l'immobilier

Frank McCourt est un businessman né. Fondateur du groupe d’investissements américain McCourt Group, le sexagénaire a un « historique familial dans l’immobilier et la construction qui remonte à 1893 », selon le site de son entreprise. Plus d’un siècle d’affaires donc.

Le nouveau propriétaire de l’OM est d'ailleurs décrit, toujours sur son site, comme un homme d’affaires ayant une carrière de plus de 35 ans remplie de succès avec des initiatives diverses allant « du développement du port de Boston à de grands projets à New York City, Miami ou encore Austin au Texas. » Et désormais Marseille?

>> A lire aussi : OM : MLD vend le club à l'Américain Frank McCourt

Pas un novice dans le sport

Frank McCourt ne débarque pas dans l’inconnu à Marseille. Il s’est déjà frotté au sport de haut niveau, comme propriétaire d’une franchise de baseball aux Etats-Unis. Dans l’idéal, l’investisseur américain aurait aimé acquérir le club emblématique de Boston (sa ville natale), les Red Sox.

Mais le businessman de la côte Est n'y parvient pas et, finalement, s'exile vers l’Ouest du pays en 2004. Direction Los Angeles pour prendre la tête de la franchise de baseball des Dodgers avec sa femme, Jamie. McCourt a pris ses aises dans la région depuis. Pour preuve, cela fait huit ans qu'il est le propriétaire du marathon de Los Angeles.

>> A lire aussi : L'OM vendu à un investisseur américain avant la fin du mois de septembre ?

Les supporters des Dodgers s’en souviennent (et ce n’est pas forcément une bonne chose)

Le 1er novembre 2011, les fans des Dodgers soufflent enfin. Sur fond de mauvaise gestion, Frank McCourt accepte de vendre les Dodgers, qu’il laisse en faillite. Dans les jours qui suivent, les fans investissent les rues ou s’expriment sur les blogs pour exprimer leur soulagement. Lassés par un propriétaire avec lequel ils n'auront pas retrouvé les finales de MLB tant attendues malgré quelques finales de conférence.

Au lendemain de l’annonce, le chroniqueur du Los Angeles Times, Steve Lopez, signe un édito sans concession. « Je ne sais pas qui reprendra cette équipe mais, peu importe qui c’est, il ne pourra pas faire pire, tacle le journaliste américain. Vous pourriez attraper n’importe qui dans la rue et il aurait de meilleurs résultats. ».

>> A lire aussi : OM : Franck Passi n'a toujours pas reçu de coup de fil de Marcelo Bielsa

Frank McCourt n'est pas mort

La rumeur a vite couru sur les réseaux sociaux. Dans la foulée de l’annonce de l’identité du nouveau président de l’Olympique de Marseille, de nombreux Twittos se sont inquiétés. « Frank McCourt est mort », pouvait-on lire à de nombreuses reprises... Que les supporters marseillais se rassurent, il s’agit d’une confusion avec un écrivain, lui aussi américano-irlandais, mort en 2009 à New York. Le businessman Frank McCourt s’est lui bien présenté, en chair et en os, devant la presse à la mairie de Marseille ce lundi.

>> A lire aussi : Ligue 1 : l'OM séduit et gagne

la rédaction