RMC Sport

Qui pour succéder à l’OM ?

Gabriel Heinze

Gabriel Heinze - -

A quelques jours du début du championnat de France, tous les favoris de la Ligue 1 peaufinent encore leur préparation et s’activent sur le marché des transferts. Revue d’effectif des prétendants au titre 2010-2011.

La Ligue 1 reprend ses droits samedi prochain, trois mois après le titre de champion de France remporté par l’Olympique de Marseille. Le mercato estival particulièrement atone a eu pour effet de cristalliser les effectifs. Tous les « grands » sont parvenus à conserver leurs stars. En attendant les renforts de poids, s’ils arrivent, on prend quasiment les mêmes et on recommence. L’OM n’a d’ailleurs perdu qu’un seul de ses titulaires en la personne de Laurent Bonnart en fin de contrat. Le prometteur Cesar Azpilicueta, 21 ans le 28 août, est arrivé. Didier Deschamps s’appuiera sur la solide ossature de la saison dernière, et espère toujours l’arrivée d’un milieu de terrain (Alou Diarra ?) et d’un grand attaquant. « Il y aura quelques surprises comme l'an dernier avec Montpellier, mais ce sera toujours six ou sept équipes », prédit Deschamps.

Même stratégie du côté de Lyon. Le club rhodanien veut s’appuyer sur l’équipe qui s’était hissée en demi-finale de Ligue des champions face au Bayern Munich. Sidney Govou est parti, mais Jimmy Briand l’a remplacé numériquement. Cette saison, l’OL s’est lancé à la reconquête de son titre laissé en 2009 à Bordeaux, puis à Marseille la saison dernière. « Cela fait deux saisons que Lyon n’a plus été champion, regrette l’entraîneur Claude Puel. Cela commence à nous titiller. On sait qu’il y aura de la concurrence »

L’inconnue parisienne

Bordeaux fait partie des prétendants cités par Puel. Jean Tigana a pris les rênes de l’équipe, en lieu et place de Laurent Blanc, avec la volonté « d’inculquer la gagne », car il « n’aime pas les joueurs qui sourient quand ils perdent ». Avec ses meilleurs joueurs (Alou Diarra, Yoann Gourcuff), sans Coupe d’Europe et particulièrement revanchards après une fin de saison 2010 désastreuse, les Girondins peuvent revenir dans la lutte pour le titre.

L’inconnue reste parisienne. Le club a ajouté de belles touches techniques (Nenê, Bodmer) à son équipe type. Mais cela sera-t-il suffisant ? « Je ne vois pas Paris se mêler à la lutte pour le titre, juge Rolland Courbis. Pour la troisième place, oui. Si l’OM ou Lyon se loupent, pourquoi pas à la deuxième place ? Mais le onze de départ du PSG peut rivaliser avec toutes les équipes. » Quid de Lille et Auxerre ? Voire de Montpellier ? Les outsiders rempilent tous avec leurs meilleurs joueurs. Sur leur niveau de la saison passée, l’un des trois peut créer la surprise. Ils tenteront au moins de confirmer leur statut de poids lourd du championnat de France. La tâche s’annonce difficile. Rennes, Monaco et Toulouse en savent quelque chose.

Paul Basse avec Maxime Marchon