RMC Sport

Rami: "On commence à comprendre à l’OM qu’il faut mouiller le maillot"

L’Olympique de Marseille a décroché un succès important ce dimanche à Nice (1-0) en clôture de la 10e journée de Ligue 1. Si la prestation phocéenne n’a pas été étincelante, une vraie cohésion s’est dégagée de la formation marseillaise. A la grande joie d’Adil Rami, auteur d’un gros rappel collectif.

On peut gagner un match à l’extérieur, chez une formation solide de Ligue 1 qui plus est, et ne pas afficher un visage rayonnant au terme de la prestation. C’était le cas des Marseillais dimanche après leur succès à Nice (1-0) en clôture de la 10e journée. Une victoire importante qui permet à l’OM de pointer à la 4e place à seulement trois points du 2e de L1, Lille. Sur le plan comptable, l’affaire a été réussie. Sur le plan du jeu, cela a été plus complexe, avec des Phocéens ballottés en première période. Mais Marseille a tenu. Grâce à une vraie solidarité selon Adil Rami qui, après avoir adressé un message d’amour à Pamela Anderson samedi, a livré des félicitations un peu particulières à ses coéquipiers.

>> Cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

Une discussion entre joueurs

"On a fait preuve de caractère, a savouré le champion du monde. On a encore pris zéro but, c’est très important avant de jouer un match jeudi (face à La Lazio à 21h, en exclusivité sur RMC Sport) et de penser au Paris Saint-Germain (dimanche à 21h). On commence à comprendre à l’Olympique de Marseille qu’il faut mouiller le maillot, se battre les uns pour les autres. Et quand il n’y a pas cette union, ça se voit directement, on prend des buts et on commence à être en crise."

Une charge déguisée qui s’est ensuite poursuivie. "Je pense qu’on va en discuter dans les vestiaires, comprendre que pour gagner il faut souffrir et le plus important, c’est ça." Ou comment faire des compliments en forme de reproches.

MI avec Loïc Briley et Yann Pécheral