RMC Sport

Rennes : Gourcuff n’a jamais pensé à arrêter

Yoann Gourcuff a signé ce lundi un contrat d’un an avec le Stade Rennais, qui vient d'officialiser la nouvelle. Le meneur de jeu breton, qui a repris un entraînement individualisé ce mardi avec son nouveau club, a fait le point sur son état de santé et a confié son impatience de retrouver les terrains dans une interview accordée à Ouest-France.

Le retour de Yoann Gourcuff sur les terrains se précise. Le meneur de jeu breton, qui avait signé un protocole d’accord le 14 septembre, a enfin signé son contrat d’un an avec le Stade Rennais, qui a officialisé la nouvelle ce mardi. Une étape que l’ancien Lyonnais, qui n’a plus joué depuis mars dernier, savoure, comme il le confie dans une interview accordée à Ouest-France.

« Je suis très content, j’espère revenir sur les terrains très vite, pouvoir m’amuser. Je ne sais pas quand je vais rejouer, on va voir, le terrain me manque, déclare-t-il. Je regarde tous les matches du Stade Rennais, je suis en contact régulier avec le coach, le président et d’autres personnes du club. »

« La difficulté de cette blessure, c’est qu’elle est assez rare »

Gourcuff a également expliqué la nature exacte de sa blessure à un pied : « C’est dû à une hypersollicitation, je n’ai pas reçu de choc. Au début, j’ai essayé de forcer malgré la douleur. La première étape, c’est avoir le bon diagnostic. Quand on a mal mais que l’on ne nous explique pas la douleur, c’est pénible dans un premier temps. Ensuite, quand on a une explication et un diagnostic, on passe un cap. La difficulté de cette blessure, c’est qu’elle est assez rare et qu’il n’y a pas vraiment de délai précis. »

« J’aime trop le foot »

Quant aux rumeurs d’une possible fin de carrière, à seulement 29 ans, l’international français (31 sélections, 4 buts) les balaie d’un revers de main : « Non. J’aime trop le foot, il était hors de question de penser à des choses comme ça. » Gourcuff a repris un entraînement individualisé ce mardi et sera présenté lorsqu'il reprendra la compétition.