RMC Sport

Rennes-Lille: Grenier allume l'arbitre, "il parle mal"

Après la défaite du Stade Rennais contre Lille (1-0) ce dimanche en Ligue 1, Clément Grenier a critiqué l'attitude de l'arbitre Eric Wattellier. Il aurait selon lui "dit des choses agressives durant la rencontre".

Clément Grenier n’a pas vraiment apprécié l’attitude de l'arbitre Eric Wattellier lors de la défaite du Stade Rennais contre Lille (1-0), ce dimanche, en Ligue 1. Et il a tenu à le faire savoir. Interrogé au micro de Canal+ après la rencontre, le milieu de terrain s’est lâché: "L'agacement n'est pas sur notre jeu, il est par rapport à l'arbitre. Il parle mal, il dit des choses agressives durant la rencontre, même si nous on est dans notre match. Il me dit pendant tout le match qu'il arbitrera contre nous. C'est un peu décevant mais il ne faut pas s'arrêter là-dessus, il faut continuer de travailler."

Grenier veut tout de même positiver

Eric Wattellier (33 ans), originaire des Pyrénées-Orientales, officie en Ligue 1 depuis la saison 2018-2019. Il avait déjà arbitré les Rennais cette saison lors de leur large victoire à Lorient (3-0) le 20 décembre. Au Roazhon Park, l’une de ses décisions a provoqué l’incompréhension des Lillois en première période. Après plusieurs minutes de flottement, le temps que ses collègues préposés au VAR se décident, il a signalé une position de hors-jeu de Jonathan David après avoir désigné le point de penalty dans un premier temps en raison d’un accrochage entre l’attaquant canadien et Nayef Aguerd (23e). Une situation pas si évidente à trancher.

David avait marqué quelques minutes plus tôt l’unique but de la rencontre (16e), son quatrième de la saison en championnat. Fort de ce succès, Lille revient à hauteur du PSG en tête du classement, alors que Rennes reste à la cinquième place. "On n'a pas raté la marche, on prend un but sur coup de pied arrêté. Toute la deuxième mi-temps, on les a dominés. Ils ne font pas grand-chose, nous non plus, mais c'est dommage, c'était un gros match. (…) Il faut continuer de travailler, on a montré des choses qu’il faut garder", a souligné Clément Grenier sur Canal+.

RR