RMC Sport

Ricardo recadre Piquionne, qui assume ses propos

A l’occasion d’une conférence de presse organisée à la Turbie, Frédéric Piquionne a assumé ses propos tenus dans le journal Nice-Matin. Son entraîneur Ricardo a vivement réagit.

« Je ne marque pas mais il faut réaliser que je ne suis pas la dernière roue du carrosse. Je ne reçois pas les ballons dans de bonnes conditions. Les autres équipes jouent pour leurs attaquants, ici c'est différent. On ne travaille pas assez les automatismes à l'entraînement. Monaco est un grand club mais il y a beaucoup d'individualisme ici », expliquait Frédéric Piquionne mercredi dans les colonnes du journal Nice-Matin. Des propos qui n’ont pas plu à son entraîneur Ricardo qui a demandé au joueur de venir s’expliquer lors d’une conférence de presse ce jeudi. Ce que l’ancien stéphanois a fait.

« J’assume (mes propos). En ce moment, je manque de réussite, de réalisme et beaucoup me critiquent. Mais je ne suis pas une diva. Je me considère comme un pion de l'équipe. Tout le monde sait que Monaco est un club à part. Il faut s'adapter. Et cette année, c'est un peu plus long que prévu. Mais je ne baisse jamais les bras. Je ne critique pas le club, je n'ai critiqué personne », a-t-il affirmé.

Quelques minutes, Ricardo s’est à son tour présenté devant les journalistes pour manifester son agacement. « Moi, j'ai bien la pression. Il faut savoir la gérer. Savoir être critiqué, cela fait partie du métier. Pour progresser, il (Piquionne) a besoin de tenir bon. Il faut parler, s'exprimer. Il n'y a pas de problème. C'est pour cela que je lui ai demandé de venir en conférence de presse. Mais il doit savoir choisir ses mots, ne pas critiquer les autres. »

La rédaction