RMC Sport

Rien de nouveau pour Santos Mirasierra

La sœur de Santos Mirasierra, Lucile, a été reçu ce midi par le conseiller spécial du Ministre des Affaires Etrangères Bernard Kouchner. Son frère est en effet emprisonné à Madrid depuis 32 jours suite aux incidents Atletico–OM.

Après avoir défilé hier à Marseille avec près de 200 personnes, Lucile Mirasierra –la sœur de Santos– a finalement obtenu un rendez-vous aujourd’hui avec Eric Chevallier, porte-parole du Quai d’Orsay et conseiller spécial du ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner.

Malheureusement pour Santos, il n’y a rien de bien concret pour le moment. Juste "la promesse que le gouvernement français suit ce dossier", M. Chevallier précisant "qu’il est difficile d’influer sur la décision du juge espagnol".

Lorsque Lucile Mirasierra se rendra à Madrid pour rendre visite à son frère (peut-être dimanche), une conférence de presse avec des médias espagnols pourrait être organisée à l’ambassade de France à Madrid. Le combat de Lucile consiste surtout à faire passer un message à l’opinion publique et aux médias espagnols qui ne parlent jamais de cette affaire, ou qui font de Santos un "hooligan" quand ils en parlent.

Lucile dit qu’ "il y a urgence". D’une part car son frère est en train de craquer mentalement. D’autre part car la rencontre OM – Atletico se profile à l’horizon (9 décembre) et qu’ "elle a peur que cela se passe très mal avec les Madrilènes", même si elle "appelle les supporters marseillais à garder leur calme".
Plusieurs banderoles de soutien à Santos devraient être déployées ce soir lors d'OM – PSV Eindhoven. Lucile Mirasierra sera d’ailleurs au match, dans le virage nord avec les Yankees.

La rédaction avec Florent Germain