RMC Sport

Riolo : « Un bon week-end pour le PSG et l’OM… »

Daniel Riolo

Daniel Riolo - -

Retour sur la J20 de Ligue 1 qui a vu Paris être la seule équipe du podium à prendre trois points.

Le LOSC était donc en match vedette de cette J20. Un match pour se caler entre le PSG et Monaco au classement avant un gros match à Saint-Etienne vendredi prochain. Excellent au Parc avant Noël, le LOSC a surtout été laborieux devant Reims. Faire le jeu, c’est toujours plus compliqué. Alors on a eu droit à un match surtout ennuyeux. Martin étant incapable de gérer le jeu de son équipe, le but est de monter le ballon jusqu’à ce que Kalou allume la lumière.

Il ne se passe donc pas grand-chose et on se dit vite qu’un 1/0 tout minus suffira amplement aux Lillois. Dans ce match globalement ennuyeux, le mérite de Lille (le seul) c’est de pousser, de montrer qu’il veut gagner. Le problème, c’est que c’est très loin d’être suffisant. Le pousse-ballon n’est pas du foot. Reims marque d’abord sur un but gag de Fortès, puis sur corner. Lille est défait et passe totalement au travers de cette rencontre. Les poursuivants qui ont regardé cette partie doivent assurément se dire qu’il y a moyen de rattraper cette équipe au classement.

Paris l'emporte

Le PSG a donc enfin battu Ajaccio et du même coup profité du faux pas de Monaco à Montpellier. Que retenir de cette rencontre qui sert parfaitement le lexique du footeux moderne ? Oui c’est vrai, l’important, ce sont bien les 3 points. Ça n’a jamais été la rose.

En marchant, sans être brillant, le PSG s’est donc imposé. Ibra pourrait servir d’illustration au moment d’analyser ce succès. Une prestation très moyenne, mais efficace. Deux passes décisives et beaucoup de nonchalance. Ce match a aussi permis de constater qu’Ajaccio était capable de faire bien mieux que ce qu’il fait habituellement. 9 points !! Comment cette équipe peut en avoir aussi peu ? Certes sa défense est faible, mais offensivement, il y a assurément de quoi mieux faire…

Monaco rate le coche...

Monaco se serait bien contenté d’une victoire à l’arraché à Montpellier. Il aurait pu l’obtenir à la fin sur une ou deux occasions. Mais dans l’ensemble, les Monégasques ne méritaient pas beaucoup mieux. Le 433 de Ranieri qui offre les clefs du jeu à James rend Monaco dépendant des prestations du jeune Colombien. Bien pris, il n’a jamais été à son niveau habituel et c’est tout le jeu offensif de Monaco qui fut souvent étouffé. On a aussi noté que l’égalisation de Montpellier est venue d’une erreur défensive d’Abidal. Certes Cabella est bon sur l’action, mais un joueur de l’expérience d’Abidal ne peut pas se faire « avoir » de cette façon.

... mais pas l'OL

De la victoire de l’OL, j’ai envie de ressortir la prestation de Gourcuff. Petit à petit, il enchaîne les bons matches. Son but rappelle la classe de ce joueur quand il va bien, quand il est bien dans sa tête. Il paraît que l’OL veut réaliser une grosse seconde partie de saison. Il paraît que l’équipe croit à une belle remontée au classement. J’y crois. Je veux y croire. Parce que je crois depuis longtemps que ce club n’est pas là où il devrait être au classement.

L'OM va mieux ?

Les stats disent que l’OM doit effectuer un parcours à presque deux points de moyenne jusqu’à la fin de saison pour espérer remonter sur le podium. En attendant de savoir si c’est possible, on peut dès maintenant noter que le visage de l’OM a changé. L’état d’esprit n’a pas été ce qui a le plus manqué cette saison, mais on remarque que c’est, dans ce domaine, encore mieux. Avec plus de caractère, c’est le jeu marseillais dans son ensemble qui semble plus cohérent.

Anigo fait des choix et sort Payet. L’ex-phénomène Imbula peut lui aussi depuis le banc voir qu’il doit encore bosser pour être au niveau de Cheyrou. Devant, Thauvin et Gignac tirent l’équipe vers le haut et s’entendent visiblement très bien. Certes, défensivement, c’est toujours aussi peu rassurant. L’équilibre n’est pas non plus toujours convaincant. Mais dans ce match, l’OM a toujours été supérieur. Difficile d’envisager la suite pour les Marseillais car elle dépendra aussi de ce que feront ceux qui sont devant, mais l’OM a une bonne tête d’équipe prête à aller au combat pour, au moins, tout faire afin de revenir dans la course au podium

Questions :

- Quatre peno ratés !! C’est si difficile que ça de mettre un peno ?

- Rennes n’est-elle pas l’équipe la plus anonyme, la plus inutile du championnat ?

- Djibril Cissé a un vrai capital sympathie, mais croit-il vraiment pouvoir aller au Mondial ?

A lire aussi : >> Ce qu'il faut retenir de la 20e journée >> Reims, le coupeur de têtes >> ACA-PSG : Paris a trouvé la clé

Daniel Riolo