RMC Sport

Rothen : « Je commence à être lassé »

-

- - -

Après l’annonce du départ de Paul Le Guen à la fin de la saison, Jérôme Rothen exprime sa déception et regrette le manque de stabilité règnant au sein du PSG.

Jérôme Rothen, que pensez-vous du départ officiel de Paul Le Guen ?
Il m’a apporté humainement pendant deux ans et demi. Même si ça n’a pas été évident sportivement au début, il a fait avec le groupe qu’on lui a donné. On a vécu une saison dernière catastrophique et ce qui se passe cette année n’était pas gagné d’avance. Personnellement, il a su me redonner la confiance que j’avais perdue sous Guy Lacombe. Il reste quatre matches pour finir le mieux possible avec lui.

Avait-il le soutien de tout le monde au club ?
Je pense qu’il était de plus en plus isolé. Il n’a pas été aidé d’entrée par l’arrivée d’un nouveau président (Charles Villeneuve). Paul avait vu que tout le monde ne tirait pas dans le même sens et qu’il valait mieux changer ou faire en sorte que tout le monde puisse se regarder dans les yeux, ce qui n’était plus le cas. Ces derniers temps, on sentait qu’il y a avait des gens pour et des gens contre. C’est chiant de sentir ça et j’espère que ça ne nous portera pas préjudice pour aller chercher la troisième place.

Chez les joueurs, il ne semblait plus avoir que votre soutien et celui de Mickael Landreau…
Je ne sais pas si nous n’étions plus que deux. Paul était là et ça s’est bien passé avec nous, comme avec d’autres joueurs. Il n’était pas en guerre avec les joueurs. Je pense que c’est plus au niveau du club et de l’encadrement. On va voir désormais ceux qui auront le sourire et ceux qui l’auront moins. Ce n’est que mon avis. Je suis déçu de son départ parce que c’est quelqu’un qui avait apporté une certaine sérénité malgré les difficultés.

Le PSG est-il voué à l’instabilité ?
On était stable depuis deux ans et demi avec Paul. On ne pouvait pas se plaindre. Maintenant, il y a tout à refaire et ça risque d’être compliqué à l’intersaison.

Ce nouveau changement peut-il avait une influence sur votre avenir au club ?
On finit la saison et on verra. C’est vrai, je commence à être lassé de tout ca. Pour n’importe qui, les changements perpétuels ne font pas plaisir. Aujourd’hui, je vois qu’on est plus que trois joueurs par rapport au groupe d’il y a trois ans. C’est maintenant aux dirigeants de mettre tout en place pour avoir une équipe encore compétitive la saison prochaine.

Que pensez-vous de l’arrivée à Marseille de votre ancien entraîneur à Monaco, Didier Deschamps ?
Ca me satisfait parce qu’il a montré ses qualités d’entraineur dans plusieurs clubs et l’OM manquait d’un homme comme ça. C’est là qu’il a vécu ses plus belles en tant que joueur. Je suis content pour lui et je vais lui envoyer un texto pour le féliciter. Il m’a apporté énormément, j’ai connu le haut niveau et l’équipe de France avec lui. J’ai donc un grand respect par rapport à tout ça. Sa réussite à Monaco et à la Juve n’est pas anodine.

La rédaction-Luis Attaque