RMC Sport

Rothen : "L'hommage à Zlatan ? Too much"

-

- - AFP

Pour Jérôme Rothen, le Paris Saint-Germain en a trop fait samedi soir pour rendre hommage à Zlatan Ibrahimovic, qui disputait son dernier match au Parc des Princes. Le membre de la Dream Team dénonce un traitement de faveur et des célébrations qui auraient davantage eu leur place lors d'un jubilé.

Zlatan Ibrahimovic a eu droit à un au revoir de roi (enfin de légende) pour son dernier match au Parc des Princes sous le maillot du PSG, samedi contre Nantes (4-0). Avec notamment une interruption de la rencontre à la 10e minute pour l’acclamer ou encore la présence de ses enfants sur la pelouse alors que le match n’était pas encore terminé. « Je trouve qu'ils en ont trop fait. Au bout d'un moment, c'est too much, juge Jérôme Rothen. Ce n'est pas le jubilé de Zlatan, c'est un match de championnat. Alors oui, c'était un match cacahuète, parce qu'il ne servait à rien. Que Nantes gagne ou perde, ils n'allaient pas devenir champions de France ou accrocher une place européenne. Ils ne risquaient plus rien. Mais il y a quand même le respect de l'adversaire à avoir.

Tout d'abord, l'entrée des équipes. Ibrahimovic rentre en dernier, donc les Nantais ont dû attendre. Après, à la 10e minute, ils arrêtent le match. Puis ils finissent à 10, les enfants rentrent. Alors, c'est Ibra qui leur demande de rentrer... Mais ce n'est pas le jubilé de Zlatan Ibrahimovic. Les jubilés sont faits pour rendre hommage à un joueur. Donc s'il a envie de faire un jubilé au Parc des Princes, il le fait le lendemain du match, comme d'autres l'ont fait. Et dans ce cas-là, tu rends un hommage et tu le remercies pour ce qu'il a fait. »

« Pourquoi ne rendre hommage qu'à Zlatan ? »

« Qu'il remercie sur le podium à la fin du match, ça me parait tout à fait logique. Qu'il y en ait plus pour Zlatan que pour les autres, d'accord. Mais est-ce que Ibrahimovic est le seul joueur du club aujourd'hui qui a marqué l'histoire du club ces quatre dernières années à partir ? Maxwell par exemple. Il est en fin de contrat. Alors pourquoi ne rendre hommage qu'à Zlatan ? interroge le membre de la Dream Team RMC Sport. Il y en aura d'autres des grands joueurs qui vont arriver. Ils vont remplacer Ibra. Imaginons, Neymar arrive, Ronaldo arrive. Ils font gagner la Ligue des champions au PSG. Ils auront fait plus que Zlatan. Alors, quelle sortie le club leur réservera-t-il ? Parce que là ils ont tout fait la totale... C’était trop. »

Jérôme Rothen Journaliste