RMC Sport

Rothen : "La sanction doit être exemplaire pour Aurier"

-

- - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Jérôme Rothen estime que le Paris Saint-Germain doit opter pour une sanction exemplaire envers Serge Aurier. Auteur d’une sortie injurieuse à l’encontre de certains de ses coéquipiers et de Laurent Blanc sur Periscope, le joueur est pour l’instant mis à pied.

« La sanction du PSG est logique : mis à pied, cela laisse aussi le temps de la réflexion pour savoir quelle sanction il aura. Il faut qu’elle soit exemplaire parce que quand on s’attaque à l’institution d’un club comme ça… Il faut montrer l’exemple et que cela ne se répète pas. Il avait déjà été sanctionné il y a quelques mois. Là, il critique l’entraineur, qui vient de prolonger… On ne peut pas accepter ça. Même s’il s’est excusé, j’ai du mal à le revoir jouer dans cette équipe, au moins cette année. Après, il faut aussi accepter que le joueur fasse des erreurs. On peut pardonner mais la sanction doit être exemplaire parce que c’est une énorme erreur.

« Il peut y avoir des joueurs qui l’ont dans le pif »

Je ne sais pas s’il y aura énormément de conséquences sur le groupe parce que pour l’instant, Serge Aurier est mis hors-jeu. Il faudra attendre pour voir ce qu’ils mettent en place, si c’est une mise à l’écart et qu’il s’entraine avec les jeunes ou s’il réintègre l’équipe. Dans ces cas-là, il peut y avoir des joueurs qui l’ont dans le pif. Quand il y a de tels propos sur pas mal de joueurs et surtout sur l’entraineur, qui est le garant de ce groupe, ce n’est pas facile de passer au-dessus de tout ça.

Ce n’est jamais facile le lendemain d’un match nul de se retrouver sous les projecteurs, critiqué sur une vidéo par un joueur du groupe. Un joueur qui est en plus apprécié. C’est d’autant plus surprenant. C’est plus de la déception de se sentir trahi. Maintenant, à partir de demain, les joueurs seront concentrés sur le match contre Chelsea.

« Forcément un manque contre Chelsea »

Paris est plus fort avec Aurier que sans, parce qu’il a été impressionnant depuis le début de saison, il ne faut pas le remettre en cause : ce n’est pas parce qu’il a fait une grosse bévue qu’il faut nier que son apport sur le terrain était essentiel. C’était lui le titulaire, il a vraiment cassé la concurrence. Il y avait pourtant van der Wiel et Marquinhos. Ce sera forcément un manque face à Chelsea mardi dans son activité offensive, dans son apport défensif parce qu’il a envie et fait mal à l’adversaire. Dans ce genre de rendez-vous, ça aurait été mieux de l’avoir. Maintenant, le PSG sera peut-être plus fort collectivement que Chelsea. Et ce n’est pas parce qu’il manque un ou deux joueurs que Paris ne va pas se qualifier. »