RMC Sport

Saint-Etienne : 2013, année de rêve ?

Brandao et Pierre-Emerick Aubameyang

Brandao et Pierre-Emerick Aubameyang - -

Invaincu depuis le début de l’année 2013, Saint-Etienne est la dernière équipe encore en lice dans les trois compétitions hexagonales. Ambitieux, les Verts ont plus que jamais l’occasion de renouer avec leur glorieux passé.

Les cotillons et les langues de belles-mères sont au placard depuis bien longtemps. Les bonnes résolutions déjà tombées aux oubliettes. Sauf à Saint-Etienne. Depuis le début de l’année, la fête bat son plein dans le Forez. Après un mois de décembre catastrophique (trois défaites et un nul en quatre matchs), les Verts ont tourné avec plaisir la page 2012 pour croquer à pleines dents dans 2013. Et le résultat est bluffant : onze matchs consécutifs sans défaite (neuf victoires, deux nuls) et encore trois compétitions à jouer (Ligue 1, Coupe de la Ligue et Coupe de France).

« Il y a une véritable euphorie et un vrai plaisir à les voir jouer. C’est à l’image du peuple vert, il y a une volonté d’aller de l’avant, de provoquer », souligne Grégory Coupet, membre de la Dream Team RMC Sport et formé à l’ASSE. Déjà qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue, le 20 avril prochain face à Rennes, Saint-Etienne a poursuivi son sans-faute dans les compétitions hexagonales en se qualifiant mardi pour les quarts de finale de la Coupe de France (victoire 3-2 face à Lille). De quoi pimenter la fin de saison. « Tous les voyants sont au vert, en espérant que ça continue comme ça, lance Jérémy Clément. Il n’y a rien de gagné pour l’instant mais on espère avoir de belles récompenses fin mai. On a trois options pour aller chercher l’Europe. »

Galtier : « J’espère que ça ne s’arrêtera pas

Invaincus dans les coupes cette année, les hommes de Christophe Galtier répondent également présent en championnat. Après 26 journées et avant de recevoir Nice ce samedi (20h), qui les devance d’un point au classement, les Verts (5e) ne pointent qu’à deux unités de la première place qualificative pour la Ligue des champions, occupée par l’OM. « On n’a rien gagné mais on se positionne. On est sur une superbe dynamique. Mais il ne faut pas oublier qu’on a joué contre la majorité des équipes qui sont derrière nous et maintenant, on va jouer contre des concurrents directs », tempère Dominique Rocheteau, le vice-président du conseil de surveillance.

Emmené par un Pierre-Emerick Aubameyang buteur lors des six derniers matchs, Saint-Etienne peut espérer poursuivre sa série. Car même si les organismes et les esprits seront extrêmement sollicités dans les prochains mois, le peuple vert attend un premier trophée depuis 2004 et un titre de champion… de L2 ! « Il nous reste encore beaucoup de choses à faire où à jouer. On verra où ça s’arrêtera mais j’espère que ça ne s’arrêtera pas », souffle Christophe Galtier. Il n’est assurément pas le seul à croiser les doigts…

Alexandre Alain