RMC Sport

Saint-Etienne: Anthony Mounier veut "s’expliquer avec les supporters"

Présenté ce vendredi à Saint-Etienne, le milieu de terrain prêté par Bologne Anthony Mounier est revenu sur la banderole déployée jeudi par les Green Angels, des supporters hostiles à la venue du joueur formé à Lyon et qui n’a pas toujours été tendre avec les Verts. L’ancien Niçois reconnaît avoir « commis des erreurs de jeunesse » et veut s’expliquer avec les fans de l’ASSE.

Anthony Mounier est la première recrue hivernale de Saint-Etienne. Le club du Forez a officialisé ce vendredi la venue sous forme de prêt avec option d’achat du milieu de terrain français de Bologne. Présenté dans la foulée aux médias, l’ancien joueur de Nice et Montpellier a excellé dans les déclarations d’usage faites par les nouvelles recrues. « A 29 ans, rejoindre Saint-Etienne est une belle opportunité. Le club compte sur moi et je veux tout faire pour lui rendre sa confiance. » Ou encore : « J’ai faim de ballon, j’ai envie de jouer. »

>> Toute l'actu des Verts

Mounier : "J'ai commis des erreurs de jeunesse"

On attendait un peu plus sa réaction au lendemain de la banderole déployée par les Green Angels sur les grillages du centre d’entraînement de l’Etrat et de Geoffroy-Guichard : « Mounier : nos couleurs ne seront jamais les tiennes !!! ». Formé à Lyon, Anthony Mounier avait plusieurs fois critiqué l’ASSE, indiquant notamment qu’il s’agissait d’un « club qu’il n’aimait pas particulièrement depuis sa plus tendre enfance. » « Je suis prêt à m’expliquer avec les supporters pour partir sur de bonnes bases, a déclaré le néo-Stéphanois. J’ai commis des erreurs de jeunesse. » Des déclarations approuvées par Dominique Rocheteau, le directeur sportif des Verts : « Le plus important est qu’Anthony rencontre les supporters et puisse s’expliquer avec eux. » En attendant un éventuel rendez-vous, le joueur, pas encore qualifié, n’est pas sûr de pouvoir jouer contre Toulouse demain lors de la 22e journée de Ligue 1. 

A lire aussi>> Toute l'actu du mercato en direct 

la rédaction avec EJ