RMC Sport

Saint-Etienne-Bordeaux: accrochés dans le Chaudron, les Verts ne respirent pas

Trois jours après sa qualification pour la finale de la Coupe de France, Saint-Etienne a été tenu en échec ce dimanche par les Girondins de Bordeaux (1-1), à l’occasion de la 28e journée de Ligue 1. Les Verts, réduits à dix à la 75e, restent englués à la 17e place.

Pas de deuxième victoire de suite pour Saint-Etienne. Trois jours après avoir décroché leur billet pour la finale de la Coupe de France, les Verts ont été tenus en échec ce dimanche par les Girondins de Bordeaux (1-1), à l’occasion de la 28e journée de Ligue 1. Ils restent scotchés à la 17e place au classement, avec seulement trois points d’avance sur le Nîmes Olympique, le barragiste. Les Girondins, eux, passent devant Nantes et s’installent au 12e rang, à cinq unités du top 5.

Des Verts dangereux en première période

A Geoffroy-Guichard, Saint-Etienne se présente au coup d’envoi dans un 4-3-3, avec Jessy Moulin une nouvelle fois reconduit dans les buts et la titularisation de Ryad Boudebouz, buteur décisif contre Rennes (2-1) en demi-finale de la Coupe de France. Privés de Pablo, forfait pour le reste de la saison en raison d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou, les Bordelais optent de leur côté pour un 4-2-3-1 avec Yacine Adli en soutien de Josh Maja. Sans grand succès en première période.

Dominés et bien peu inspirés sur le plan offensif, les visiteurs se retrouvent en difficulté face à des Verts dangereux à plusieurs reprises. Otavio est d’abord obligé de repousser sur la tête une tête décroisée de Mathieu Debuchy (3e), puis Benoît Costil doit s’employer sur une tentative de Jean-Eudes Aholou (18e). Le jeune Mahdi Camara parvient lui aussi à se mettre en évidence d’un tir croisé au sol (27e). Tout comme Boudebouz, qui manque de peu la lucarne sur une belle frappe enroulée du gauche (40e).

Bouanga répond à Maja

Pas toujours très précis à la construction mais volontaire, Saint-Etienne retombe pourtant dans ses travers après l’heure de jeu. Un ballon mal renvoyé par Timothée Kolodziejczak profite à Maja, qui ouvre le score d’un tir en force dans la surface (65e). Le premier but de l’international nigérian en championnat depuis soin triplé contre Nîmes (6-0) début décembre. Mais au lieu d’être abattu par ce but, l’ASSE réagit aussitôt. Sur un excellent centre de Boudebouz, Denis Bouanga égalise d’une tête plongeante (68e), preuve que cette équipe est capable de se rebiffer et de puiser dans ses ressources.

Un but validé par le VAR après quelques secondes de suspense, comme celui de Maja. Mais encore une fois, l’équipe de Claude Puel se complique toute seule la tâche. Déjà averti en première période, Camara reçoit un second carton jaune synonyme d’exclusion pour une faute sur Hwang Ui-Jo (75e). Trop difficile dans ces conditions d’aller chercher une victoire qui échappe aux Verts en Ligue 1 depuis le 25 janvier (2-1 face à Nîmes).

>> Revivez le live de Saint-Etienne-Bordeaux

RR