RMC Sport

Saint-Etienne: "La remise en question s'était déjà opérée avant Puel" selon Bouanga

Invité de Breaking Foot ce lundi soir sur RMC, Denis Bouanga, le joueur de Saint-Etienne, est revenu sur la victoire dans le derby contre Lyon et la première réussie de Claude Puel. Tout en ayant une petite pensée pour Ghislain Printant.

Denis Bouanga, auteur d'un excellent match dimanche dans la victoire de Saint-Etienne contre Lyon, a commencé par un aveu: le poste de piston droit, auquel l'a replacé Claude Puel dans le derby, "ne lui plaît pas". Avant de préciser qu'il était prêt à jouer à n'importe quelle position en fonction des consignes du coach.

"Il nous a dit qu'il fallait qu'on se lâche"

Et ces consignes seront à coup sûr plus faciles à appliquer si les résultats suivent, comme ce fût le cas contre Lyon pour la première de Claude Puel. Selon Denis Bouanga, l'ancien entraîneur de Lyon ou Monaco a amené un vent de fraîcheur dans le Forez. "Claude Puel a apporté sa touche personnelle, il nous a dit qu'il fallait qu'on se lâche et qu'on joue plus vers l'avant", a avoué le Gabonais dans l'émission Breaking Foot.

Mais selon Bouanga, la dynamique positive s'était déjà enclenchée lors de la précédente journée de Ligue 1. "Lors de notre victoire contre Nîmes, la remise en question s'était déjà opérée. On était présent dans le combat."

Reconnaissance envers Ghislain Printant

S'il salue les méthodes de son nouvel entraîneur, le Stéphanois Denis Bouanga n'a cependant pas oublié Ghislain Printant, écarté la semaine dernière. "C'est lui qui m'a fait venir à Saint-Etienne, j'ai une grande reconnaissance envers lui. Je vais continuer à lui donner des nouvelles, comme je le fais avec tous mes anciens entraîneurs. J'espère qu'il va retrouver quelque chose."

FG