RMC Sport

Saint-Etienne met la pression, Lille n’en profite pas

Brandao

Brandao - -

Avec leur succès face à l’OM ce samedi (2-0), les Verts reviennent à une longueur de la troisième place avant le match Nice-Lyon ce dimanche (15h05). Tenu en échec à Montpellier (0-0), Lille reste à deux longueurs de l’OL et devra compter sur un concours de circonstances favorables pour retrouver la C1.

Vous avez rêvé d’une dernière journée de championnat explosive ? La Ligue 1 va peut-être vous combler. Si la lutte pour le titre est déjà réglée et que celle du maintien n’a plus qu’une incertitude, celle pour la troisième place qualificative pour les tours préliminaires de la Ligue des champions pourrait bien offrir un suspense de folie. Car si Lyon est battu par Nice ce dimanche, en match en retard de cette 37e journée après le report pour cause de déluge, le classement avant la dernière étape de la saison aurait de quoi provoquer des sueurs sur plusieurs terrains : avec 63 points, Lyon et Nice devanceraient Saint-Etienne d’une longueur et Lille de deux unités.

Quatre équipes pour un Graal avec, notamment, un Lille-Saint-Etienne de gala. Ce scénario de foot-fiction présente un corollaire : en cas de succès à Nice, l’OL aura assuré définitivement sa place sur le podium. La faute à Lille, auteur de la mauvaise opération du soir dans les hauteurs du classement avec son match nul à Montpellier (0-0).

Les Verts font plaisir à leur public

Incapables de battre les hommes de René Girard, les joueurs de Rudi Garcia ont raté une occasion parfaite de mettre une énorme pression aux troupes lyonnaises. Il faudra un concours de circonstances favorables pour voir le LOSC retrouver la C1. D’autant que la 38e journée verra Lille recevoir Saint-Etienne, lui aussi toujours en course pour la plus belle des compétitions européennes.

Pour la dernière de la saison à Geoffroy-Guichard, les Verts ont fait plaisir à leur public avec une belle victoire (2-0) sur un OM sans doute démobilisé depuis la confirmation officielle de sa deuxième place finale. Un succès obtenu grâce à des buts de Perrin et Brandao, l’ancien Marseillais, qui permet aux hommes de Christophe Galtier de rêver à une cerise nommée C1 sur le gâteau d’une saison déjà marquée par la victoire en Coupe de la Ligue. Bref, on l’aura compris, le suspense de la course à l’Europe tient dans le résultat du Nice-Lyon de ce dimanche. Reste à savoir si cette pression mise sur l’OL va les faire craquer ou les sublimer.

A lire aussi :

>> Nancy en Ligue 2, Troyes encore en vie

>> PSG-Brest : entre liesse et émotion

>> Nice-OL : le match reporté

A. H.