RMC Sport

Saint-Etienne - Metz: Perrin évite le pire pour les Verts

-

- - AFP

L’AS Saint-Etienne a arraché le match nul face à Metz ce dimanche lors de la 29e journée de Ligue 1 (2-2). Après avoir frôlé une nouvelle défaite, le capitaine Loïc Perrin, auteur d’un match énorme, a limité la casse pour les Verts.

Le bijou d’Ismaïla Sarr

Il a refroidi le Chaudron d’entrée. Au bout de 59 secondes exactement. Après avoir hérité d’un ballon côté gauche, Ismaïla Sarr a repiqué dans l’axe pour expédier une frappe puissante dans le petit filet de Stéphane Ruffier, complètement battu. Un petit bijou qui a parfaitement lancé le milieu de terrain de Metz dans cette partie. Avec sa pointe de vitesse et sa qualité de dribbles, l’international sénégalais de 19 ans a posé beaucoup de problèmes à la défense de Saint-Etienne.

Perrin capitaine exemplaire

Si Sainté a arraché une égalisation presque miraculeuse, c’est grâce à lui. En profitant d’une sortie hasardeuse de Thomas Didillon, Loïc Perrin a évité aux siens une nouvelle défaite grâce à une tête sur coup-franc à la 94e. Un geste décisif qui vient couronner un match de patron face aux Grenats. Le capitaine des Verts a fait honneur à son brassard en multipliant les interventions tranchantes. A deux doigts de marquer sur une belle reprise acrobatique (72e), il effectue un sauvetage décisif en enlevant sur sa ligne une frappe en bout de course d’Opa Nguette (94e), auteur d’une entrée très intéressante.

>> Saint-Etienne-Metz : revivez le match en live

Les Verts en plein doute

Ce début d’année commence à virer au cauchemar pour l’ASSE. Sur le dernier mois de compétition, les joueurs de Christophe Galtier restent sur deux nuls et quatre défaites en six matchs (toutes compétitions confondues). Avec ce partage des points face à Metz (2-2), ils se retrouvent 7es du classement. Avec des rêves européens de plus en plus compromis.

L’activité de Balliu

Il a fait preuve d’une superbe débauche d’énergie dans son couloir droit. Inspiré et combatif, Ivan Balliu a fait passer une sale après-midi au jeune Ronaël Pierre-Gabriel, sorti sur blessure et à Kevin Monnet-Paquet, obligé de défendre pour contrer ses montées incessantes. Pour couronner le tout, le latéral espagnol délivre un centre parfait pour Simon Falette, auteur du but de la victoire (68e).

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur