RMC Sport

Seydoux : « Puel c’était du cidre, Garcia c’est du champagne »

Michel Seydoux ne tarit pas d'éloges envers son entraineur Rudi Garcia

Michel Seydoux ne tarit pas d'éloges envers son entraineur Rudi Garcia - -

EXCLU RMC SPORT - Invité exceptionnel de Luis Attaque, le président lillois a poursuivi ce mardi la Tribune Présidentielle, inaugurée la veille par Robin Leproux (PSG) : un feuilleton qui verra les présidents des cinq premiers clubs de Ligue 1 s’exprimer sur RMC chaque jour de la semaine. L’homme fort du LOSC est revenu sur l’actualité de son club. Avec beaucoup d’ambitions.

Michel Seydoux, vous devez couler des jours heureux à Lille actuellement (le LOSC est 1er de L1 avec un match en retard disputé mercredi face à Nancy)…
J’ai eu la chance de ramoner entre le ventre mou et la relégation. Aujourd’hui, on est au-dessus de la mêlée et c’est plus facile. On est bien, mais demain ce sera plus compliqué. Si Lille performe en Ligue des champions, on aura une pression supplémentaire, comme à Marseille, Lyon ou Paris…

Lille a-t-il le caractère pour ne pas s’effondrer, à la différence de l’an passé ?
On apprend progressivement, ce qui s’est passé à Lorient (NDLR : Lille s’était incliné et avait laissé échapper une place en Ligue des champions) la dernière journée nous a beaucoup appris. En ayant peu de mouvement cet été, on a un groupe très soudé, avec du caractère. En perdant, on corrige ses erreurs. On progresse.

Eric Roy, l’entraîneur de Nice, a été très élogieux envers le football pratiqué par Lille, qu’il a comparé au jeu du Barça…
Non, non, il a parlé de jeu à l’espagnole. Le Barça c’est la crème de la crème, mais quand on joue bien, on a un jeu en mouvement. C’est ce que je demande à Rudi Garcia, qui est d’origine espagnole je le rappelle (rires)… J’ai aimé que les supporteurs niçois applaudissent Eden Hazard à sa sortie. Il faut des personnages comme ça dans le football français.

Les supporteurs sont de plus en plus nombreux à demander à la direction et au staff de ne plus se cacher, d’affirmer vos ambitions…
Il faut garder son calme, on a parlé d’être dans les cinq premiers et faire mieux que l’an dernier (4e). L’équipe paraît plus complète, mais il reste dix-neuf matches. La machine peut se dérégler. Soyons calmes !

« Je peux refuser une offre du Real pour Hazard »

Allez-vous prolonger Rudi Garcia ?
J’ai l’intention de continuer longtemps avec Rudi. On est d’accord pour prolonger, il ne reste plus que les virgules au contrat.

Etes-vous satisfait du travail fourni par Rudi Garcia ?
Puel et Garcia, c’est deux styles de jeu différents, c’est évident. Puel a développé un jeu plus défensif à un moment où on était en construction, aujourd’hui c’est devenu plus pétillant. C’était du cidre, c’est devenu du champagne. Je suis un homme de spectacle, et j’aime les bulles. Il ne nous faudra pas une équipe de croutons pour remplir le Grand Stade.

Justement, comment remplir le Grand Stade qui ouvrira ses portes en 2012 ?
On a opté pour un stade capable d’accueillir beaucoup de monde. Plus le stade est grand, plus on peut être attractif pour tous les publics. Il faut que les prix soient les mêmes qu’au Stadium. Chez nous, un abonnement est de 150 euros, et il n’y a pas de raisons que ça change. Ça nous permettra d’offrir aussi un service haut de gamme qui nous permettra de gagner de l’argent.

Pour remplir un Grand Stade, il faut aussi du beau football et donc de bons joueurs. Lille peut-il garder ses meilleurs éléments ?
Je veux faire le maximum pour conserver l’ossature pour aller jusqu’au Grand Stade, après on verra, on pourra commencer un autre cycle. Je veux travailler avec Debuchy, Mavuba, Cabaye, Hazard, Sow, Gervinho, Rami (NDLR : le défenseur international a cependant acté un départ pour le FC valence cet été)… Sinon je ne force pas un joueur à rester. Je veux que 90% de mes joueurs restent à Lille, dont Hazard.

Lille peut-il refuser une offre du Real Madrid pour Hazard ?
Je peux refuser une offre du Real Madrid si Eden veut rester avec moi, pas s’il veut partir. J’ai discuté avec Eden, il veut voir le Grand Stade. Le joueur n’est pas à vendre, donc je ne donnerai aucun prix.

Lille souhaite-il recruter Kevin Gameiro ?
Lille regarde tous les bons joueurs et Gameiro est un bon joueur, donc Lille peut être intéressé.

« Lille peut être intéressé par Gameiro »

Lille et Lyon (le groupe Pathé de Jérôme Seydoux est avec 22,78% le deuxième actionnaire de l’OL), ont-ils faussé le marché des transferts, en gonflant les tarifs pour handicaper la concurrence ?
(Remonté) On n’a jamais discuté transfert avec mon frère, je ne parle qu’à Jean-Michel Aulas. Quand on va aux matches de Lille et Lyon, c’est interdit de parler de foot à l’aller, pendant et au retour, on ne parle que de cinéma. Si on parle foot, on s’engueule ! Lyon trouve nos joueurs bons, c’est tout on n’est pas une pompe à fric. Lille se rapproche des ambitions de l’OL. Les transferts entre les deux clubs, c’est de l’histoire ancienne.

Vous considérez-vous toujours comme un Petit Poucet dans les médias ?
On est traité comme les gens nous voient. J’ai l’impression que notre notoriété est en progression, les médias sont en train de se poser des questions. Le jeu fait déjà quelque chose, mais les gens nous verront différemment quand on aura gagné un titre.

Lille peut-il être le Lyon des années 2010 ?
Les temps ont changé. Ce qu’a fait l’OL dans les années 2000, c’est quelque chose qu’il sera beaucoup plus difficile à rééditer. On est dans une autre méthode, le rayonnement lillois et la récupération des titres doivent arriver avec le Grand Stade.