RMC Sport

Sochaux-OM : attention au coup de froid

Benoît Cheyrou et Mathieu Valbuena

Benoît Cheyrou et Mathieu Valbuena - -

C’est dans le froid sochalien et sur une pelouse de Bonal menacée par des chutes de neige que l’OM retrouvera le championnat dimanche soir (21h). Avec la ferme intention, face à Sochaux, de confirmer sa bonne tenue à l’extérieur.

Il suffit de jeter un rapide coup d’œil au calendrier de l’OM pour s’en rendre compte. Avec sept succès (pour trois défaites) en dix déplacements, Marseille a pris goût au voyage cette saison, tant et si bien que le club phocéen trône sereinement en tête du classement extérieur du championnat. Mais faire et défaire ses valises avec efficacité est une chose. Le faire dans un climat glacial en est une autre, surtout lorsqu’on frise presque le choc thermique. Au chaud, très au chaud même en début de semaine lors de son stage au Maroc, l’OM devrait avoir froid, très froid dimanche soir à Bonal, où il défiera le FC Sochaux en clôture de la 20e journée (21h).

A tel point que, compte-tenu des menaces de chutes de neige dans le Doubs ce week-end, le quotidien La Provence n’a pas hésité à évoquer un possible report de la rencontre. Une éventualité un brin excessive pour son homologue sochalien, Le Pays, qui a choisi une réponse toute en ironie, à l’instar d’un billet d’humeur renommant Bonal en… Bonalaska. « C’est toujours compliqué, concède Bruno Cheyrou. On passe de 25 degrés à Marrakech à -5 degrés à Sochaux. C’est spécial. Mais on a un peu l’habitude de ces matchs-là en début d’année, surtout à Sochaux. C’est rare qu’on y soit allé sans qu’il y ait de la neige ou du gel. Mais ils sont équipés au niveau du terrain, donc on s’adaptera. »

L’OM s’est préparé au changement de température

Bonal dispose en effet d’une pelouse chauffante et nul doute que tous les moyens seront mis en œuvre pour que la rencontre ait lieu, sans pour autant obliger les bénévoles du FCSM, comme ironisait Le Pays, « à annuler leur chasse au caribou » et « à enfiler skis et slips en peau de loutre ». De son côté, l’OM s’est aussi préparé à affronter ce grand froid. « C’est pour ça qu’on est repassé par la case départ depuis deux jours, explique Elie Baup. On ne sort pas brutalement d’une température. On s’entraînait à 18h, on a joué à 19h (2-1 en amical contre le Kawkab Marrakech), donc il ne faisait pas du tout chaud. » De toute manière, froid ou pas, l’OM n’a aucunement l’intention de perdre ses bonnes habitudes et, en premier lieu, son excellente forme à l’extérieur. « L’objectif pour que le club vive bien est d’être dans les trois premiers, rappelle Cheyrou. Maintenant, si on peut être champion, on ne va pas s’en priver. » Le rêve passe par le froid de Bonal.

A.D avec F.Ge et J.Pi