RMC Sport

Thauvin, l’éclaircie automnale de l’OM

-

- - -

En manque de préparation, Florian Thauvin a connu des premières semaines marseillaises difficiles. Mais l’ancien Bastiais retrouve peu à peu son meilleur niveau. Et s’impose comme un élément essentiel de l’OM.

Son nom a alimenté la chronique tout l’été. Le titre mondial des U20. Le bras de fer avec Lille. Le transfert à l’OM. Et vu son attitude en fin de mercato, forcément, on attendait Florian Thauvin au tournant. Allait-il justifier sur le pré le montant (environ 12 millions d’euros au final) investi sur sa personne à seulement 20 ans et avec à peine une saison de L1 dans les jambes ? En manque de préparation et de temps de jeu, l’ancien Bastiais ne semblait pas dans le coup lors de ses premières semaines sur la Canebière. Mais peu à peu, le talent du garçon réapparaît. Et éclate aux yeux de supporters marseillais ravis de voir enfin ses qualités à l’œuvre.

Ses récentes prestations plus que convaincantes à Nice (1-0), contre Reims (2-3) ou à Naples (3-2), en font peu à peu un élément important du dispositif mis en place par Elie Baup. Sans oublier ses deux premières réalisations – Reims et Naples – qui rappellent sa faculté à être décisif devant le but. « Je sens que je progresse de match en match, confirme Thauvin. Je pense pouvoir encore beaucoup apporter à l’équipe. Je dois être plus décisif, plus efficace et plus apporter au collectif dans mes choix offensifs. Le plus dur reste à venir. J’ai un petit peu raté mes débuts mais le coach m’a de nouveau fait confiance et je pense lui avoir montré qu’il pouvait compter sur moi. »

« A l'opposé de l'image de mauvais garçon qu'on lui avait collé »

Discours appuyé par l’intéressé. « Au départ, il manquait de temps de jeu et d’une bonne préparation, explique Baup. Aujourd’hui, je ne sais pas à quel pourcentage de son potentiel il est mais on sent qu’il a passé un cap, qu’il a un volume très intéressant. Il est en train de retrouver son efficacité. » De faire oublier la polémique estivale, aussi, et tout ce qui a été dit sur lui. « On a découvert un joueur à l’opposé de l’image de mauvais garçon qu’on lui avait collé sur le front », résume un de ses coéquipiers. « Il est aimable, tranquille, souriant et intelligent », poursuit un employé du club qui le croise au quotidien. Apprécié dans le vestiaire et épanoui dans la région (installé à Cassis), Thauvin a été pris sous son aile par son « voisin », André-Pierre Gignac, qui l’a même amené au restaurant quelques jours avant le choc OM-PSG.

Jeu, comportement, attitude : tout raconte un Thauvin à l’opposé du « bad boy » imaginé par certains durant l’été. Et sans esprit de revanche sur ces mauvaises langues. « Faire taire les détracteurs n’est pas un objectif, lance Thauvin. Ce qui compte, c’est d’être bon sur le terrain, d’apporter à l’équipe et que cette dernière se porte bien. Les détracteurs, je passe au-dessus. » De l’ombre à la lumière. Avec l’équipe de France au bout de la rédemption ? Fort possible s’il garde sa forme actuelle. « C’est un réel objectif pour moi, bien sûr, précise Thauvin. Mais je suis sélectionné avec les Espoirs et je suis très heureux d’y aller. S’il y a des bonnes performances en club, je peux espérer accrocher le groupe des A. Les barrages ? Ça aurait été prématuré, je n’ai pas encore enchaîné assez de matchs de haute qualité. » Ne pas s’enflammer. Garder la tête sur les épaules. Et si l’image publique de Thauvin redevenait positive aussi vite qu’elle s’était détériorée ?

A lire aussi :

>> Thauvin : "Les Bleus ? Un réel objectif"

>> Gignac, c'est quoi le problème ?

>> Labrune : "Il n'y a pas de hasard"

Le titre de l'encadré ici

|||

Thauvin jouera bien… à Lille !

Florian Thauvin évoluera bien sur la pelouse de… Lille. Mais pas sous le maillot du LOSC, bien sûr. Certains observateurs se demandaient si l’ancien Bastiais allait disputer la rencontre Lille-OM, le 4 décembre prochain au Grand Stade, et si un deal avait été passé entre les présidents Seydoux et Labrune pour éviter une polémique liée à sa présence avec l'OM en terres lilloises. Selon nos informations, il n'y a eu aucun débat. Sauf pépin physique ou choix tactique de Baup d'ici là (peu probable vu sa forme actuelle), Thauvin jouera sous le maillot marseillais à Lille. « Pour le moment, il n'y pense pas, il est très tranquille, explique Vincent Labrune. Florian n'a jamais joué avec Lille, donc ça ne le perturbera pas. Je pense même que plus il y aura de sifflets, plus il sera remonté et voudra faire un grand match. » Du côté de la direction de l'OM, on estime que le transfert a été suffisamment élevé pour ne pas en plus se tirer une balle dans le pied en se privant de Thauvin pour un match aussi important, chez un concurrent direct dans la lutte pour le podium.

A.H. avec F.Ge. à Marseille