RMC Sport

Thiriez et Molinari ne veulent pas rejouer le match

Abdeslam Ouaddou, défenseur de Valenciennes

Abdeslam Ouaddou, défenseur de Valenciennes - -

Frédéric Thiriez et Carlo Molinari, respectivement présidents de la Ligue et du FC Metz, trouvent l’idée de Francis Decourrière farfelue.

Faut-il rejouer la rencontre Metz – Valenciennes ? La question a en tout cas été posée par le président valenciennois Francis Decourrière.
Après les insultes racistes dont a été victime le défenseur Abdeslam Ouaddou, le club nordiste -qui a perdu cette rencontre 2 buts à 1- souhaite rejouer ce match de manière officielle.

Le président de la Ligue, Frédéric Thiriez, est choqué d’une telle demande : « Le football est un sport avec des règlements. […] De ce point de vue, il y a des déclarations que, parfois, il vaut mieux ne pas avoir entendues. »

Quant au président du FC Metz, Carlo Molinari, il ne veut pas entrer dans la polémique de son homologue valenciennois : « Il fallait y penser ! Si Francis Decourrière voulait passer un message fort, il a réussi. Il perd et demande à rejouer le match… C’est mal placé. »

Carlo Molinari ne serait en revanche pas opposé à l’organisation d’un match amical entre les deux clubs à la fin de la saison.

La rédaction