RMC Sport

Toulalan : « Je suis heureux à Monaco »

Jérémy Toulalan

Jérémy Toulalan - -

A deux jours du choc entre Marseille et Monaco (dimanche, 21h), Jérémy Toulalan promet un grand match contre l’OM. Le milieu de terrain en a profité pour parler de Falcao, de son choix de carrière et de l’équipe de France.

Le choc face à Marseille

« Avec l’ASM, nous avons abordé très bien le match face à Marseille. Ce n’est pas parce que c’est l’OM qui faut changer notre façon de se préparer. Nous avons bien débuté le championnat avec sept points. Pour les gens, c’est une grosse affiche. Mais ça reste trois points qui sont en jeu. Même si nous perdons, nous n’allons pas nous dire que notre début de saison est raté. C’est une rencontre importante dans une ambiance Ligue des champions en raison de l’ambiance qui règne au Stade Vélodrome. C’est excitant. »

L'OM au top

« C’est une équipe qu’on attend forcément en haut du classement. Dès le début, Marseille est présent. Ce sera un match difficile mais comme tous depuis le début de la saison. »

L'apport de Joao Moutinho

« Joao est un joueur incroyable. Les gens vont prendre beaucoup de plaisir en le voyant jouer. Il va réguler le jeu. Nous allons très vite vers l’avant mais je pense qu’au niveau des temps forts et des temps faibles, le Portugais est capable de gérer cela. Surtout grâce à son expérience et sa qualité individuelle. »

Payet, l'homme en forme

« Dimitri Payet est arrivé cette saison en provenance de Lille. Je le connais depuis Nantes. C’est un joueur qui a énormément progressé. Il a beaucoup de qualités. »

Le duel Falcao - Gignac

« Ce sont des buteurs. Je pense que Falcao est plus un tueur devant les buts. André-Pierre travaille énormément pour l’équipe. Falcao le fait aussi. Ce sont deux joueurs qui se ressemblent même si j’espère que dimanche le Colombien sera un peu plus malin que le Français. On sait que Radamel est efficace devant le but et il ne lui faut pas cinquante occasions pour marquer. Nous devons nous appuyer encore plus sur lui. »

« Je ne veux pas parler de l'équipe de France »

Les forces offensives de l'ASM

« Collectivement, nous sommes bons même si contre Toulouse lors de la dernière journée (la troisième), nous avons certainement oublié quelques fondamentaux. Après, depuis le début du championnat, Yannick Ferreira-Carrasco et Lucas Ocampos ont tout simplement été énormes. Je ne les connaissais pas avant de venir à Monaco. Ils font un travail remarquable. »

Une future paire Toulalan - Kondogbia

« Je ne le connais pas trop. S’il arrive, c’est certainement pour ses qualités. Tous les bons joueurs sont les bienvenus à l’AS Monaco. J’espère qu’on fera de belles choses. »

Monaco, le bon choix

« Dans toute ma carrière, je me suis rarement trompé sur les clubs. L’avenir nous le dira. J’ai toujours pris du plaisir à l’entraînement et sur le terrain. Pour l’instant, je me sens bien. Mais, le football va assez vite. »

L'équipe de France aux oubliettes

« Même si on parle de mon nom, cela ne me gêne pas du tout dans mes performances. Je ne veux pas parler de l’équipe de France. »

A lire aussi :

>> Ranieri veut se jauger contre l'OM

>> Abidal : « Je m’éclate sur le terrain »

>> Monaco, premier accroc

Propos recueillis par Yann Pécheral à Monaco