RMC Sport

Toulouse-Bordeaux : Vous avez dit « derby » ?

Toulouse

Toulouse - -

Ce samedi (20h), le Toulouse FC reçoit Bordeaux pour le traditionnel « derby de la Garonne ». Une confrontation plus symbolique qu’autre chose, où l’enjeu est encore bien loin de soulever les foules.

L’heure du coup d’envoi résume à elle seule l’intérêt suscité par ce match. Une affiche massée entre quatre autres rencontres. Comme la programmation d’un match entre deux équipes logées aux antipodes de l’hexagone. Arrivé à Bordeaux cet été, Jérémie Bréchet, ancien Lyonnais, s’interroge : « Il y a 200 km d’écart avec Toulouse quand même, s’étonne le néo-Girondin. Je suis Lyonnais, et donc pour moi un derby ce n’est pas au-dessus de 50 km. Saint-Etienne, c’était à côté. Je ne savais pas que ce match était considéré comme un derby, mais c’est important pour les supporters, pour le club et sur le plan comptable, donc allons-y gaiment ! »

En termes de ferveur, de médiatisation et d’intensité, Bréchet en a évidemment vu d’autres niveau derby, après cinq ans passés dans le Rhône (1998-2003). Il apprendra vite que cette confrontation, aussi anonyme soit-elle pour la grande majorité du territoire, a son importance dans la région. « Bien sûr que c’est important pour nous et pour le public, explique Pantxi Sirieix, né à Bordeaux et qui entame sa… 10e saison à Toulouse. On sait que les supporters veulent qu’on fasse un gros match et qu’on l’emporte. On espère qu’ils répondront présent, et nous aussi sur le terrain. C’est toujours une petite rivalité, notamment dans les équipes de jeunes, tout le monde a envie d’avoir un peu la suprématie dans la région ».

Poundjé : « Après, ça chambre »

Maxime Poundjé, 20 ans et Bordelais pur souche, confirme. N’en déplaise à ceux qui ne jurent que par les OM-PSG ou les Lyon-Saint-Etienne, « le derby de la Garonne, ça reste une petite rivalité », valide-t-il, avant de poursuivre. « On connaît certains Toulousains. C’est toujours bien de gagner un derby. Parce qu’après, ça chambre par derrière. Il faut essayer de gagner tous les matches, mais c’est vrai que ce derby, il a une saveur particulière dès les sélections de jeunes ». Quoi qu’il en soit, les deux équipes, toutes les deux défaites lors de la première journée, n’auront pas vraiment de temps à perdre sur la symbolique de la rencontre. Le besoin de points est déjà urgent…

A lire aussi

L. Sané et Jussie sanctionnés

Braithwaite officiellement Toulousain

Sané écarté pour Toulouse

A.T avec W.T