RMC Sport

Toulouse mate Paris, bonne opération pour Lorient et Monaco

Peguy Luyindula et Paris sont tombés face aux Toulousains d'Albin Ebondo.

Peguy Luyindula et Paris sont tombés face aux Toulousains d'Albin Ebondo. - -

Le PSG ne va pas bien avant le déplacement à Marseille. Paris s’est incliné à Toulouse, 1-0. Monaco est quatrième grâce à une victoire sur Lens, 2-0. Succès de Lorient sur Nice, 4-1.

Toulouse enfonce Paris
Les supporters parisiens risquent de trouver la plaisanterie de bien mauvais goût. Une fois de plus, le PSG a livré une prestation encourageante contre Toulouse, mais une fois de plus, les hommes d’Antoine Kombouaré quittent la Ville Rose battus. Comme l’année dernière (4-1), mais surtout comme à Monaco (5e journée), là même où les Parisiens semblaient maitriser leur sujet avant de s’incliner à deux reprises. La trêve imposée par les matchs internationaux n’a finalement pas changé grand-chose. Bien entré dans la partie, Paris a tenté de prendre le dessus en première mi-temps. Sur une pelouse indigne d’un match de Ligue 1, Sylvain Armand, capitaine en l’absence de Claude Makelele, et ses hommes ont malmené les locaux et auraient même pu ouvrir le score sur une tête de Luyindula, juste avant la mi-temps (42e). Du côté de Toulouse, on ne répond que par l’intermédiaire d’André-Pierre Gignac, le seul à vraiment se mettre en évidence. Il faut attendre la deuxième mi-temps pour voir Toulouse hausser, un peu, son niveau de jeu. Du côté parisien, on sent les Giuly, Sessegnon ou encore Jallet, décliner physiquement. Seul Luyindula tente de faire pencher les choses en faveur des siens. Sans succès. C’est au contraire sur un ballon perdu qu’Ebondo, magnifiquement servi par Sissoko, marque le seul but de la rencontre (73e). La frappe de Sankharé détournée par Pelé (84e) n’y changera rien. Une fois encore, Paris chute en toute fin de rencontre. Et une fois encore, c’est par inefficacité offensive que les Parisiens laissent filer la victoire. A la recherche d’une victoire en championnat depuis cinq rencontres, les voilà aujourd’hui neuvièmes alors qu’un périlleux déplacement à Marseille se profile. On a connu meilleur moyen de se mettre en confiance.

Monaco s’accroche au podium
Quatrième après sa victoire contre Lens (2-0), Monaco continue de s’accrocher au wagon de tête. Nene (9e et 67e), auteur d’un doublé, a été l’homme fort de cette rencontre, marquant ainsi ses sixième et septième buts de la saison. L’ASM confirme ainsi son succès à Marseille (2-1) juste avant la pause imposée par les matchs internationaux et se positionne un peu plus encore comme l’un des trouble-fête de ce championnat. Un rôle qu’auraient aimé tenir les Lensois. Mais les hommes de Gervais Martel ne parviennent toujours pas à décoller. Sur les six dernières rencontres de Ligue 1, le RCL n’est parvenu à prendre que deux points. Et si le promu ne perd aucune place au soir de cette 9e journée, c’est tout simplement parce que Nice est rentré bredouille de Lorient.

Lorient se régale
Le stade du Moustoir a une nouvelle fois pu apprécier la sortie des hommes de Christian Gourcuff. Invaincu depuis quatre rencontres, toutes compétitions confondues, Lorient a ajouté une ligne de plus à sa série, au bénéfice de sa facile victoire contre Nice (4-1). Car si les Azuréens sont un temps revenus à 2-1 grâce à Loïc Rémy à l’heure de jeu, Diarra (77e) a redonné de l’air aux Merlus avant que Gameiro n’accentue un peu plus cette victoire (88e). Et avant eux, ce sont Mvuemba (39e) et Vahirua (48e) qui avaient permis aux leurs de faire le plus dur. Du coup, les Bretons trustent toujours le haut du classement et confirment leur sixième place à seulement trois points du leader lyonnais. Quant aux Niçois, avec une victoire en huit matchs, c’est toujours la soupe à la grimace.

P. Ta. (RMC Sport)