RMC Sport

Toulouse-OM : Marseille s’en sort bien

-

- - -

Dominé par une belle équipe de Toulouse, Marseille est parvenu à arracher le point du nul (1-1) ce samedi, sur une égalisation tardive de Lucas Mendes. L’OM reste troisième du classement, à un point du PSG.

Sur la pelouse de Toulouse, Marseille avait l’occasion de chaparder au PSG la place de leader. Et si la mission est un échec, le point du nul suffira largement à contenter des Olympiens qui ont frôlé une deuxième défaite de rang en Ligue 1. Au Stadium, les 17 places d’avance au classement de l’OM n’ont pas pesé bien lourd face à une équipe qui avait à cœur de délaisser son fauteuil de lanterne rouge. Et aurait mérité d’obtenir ce samedi sa première victoire de la saison face aux coéquipiers de Florian Thauvin, très discret pour sa première (remplacé à la 53e minute).

C’était sans compter sur Lucas Mendes, sortant de sa boite à la 87e minute pour placer un superbe coup de tête synonyme d’égalisation, après un coup franc de Valbuena. Cruels pour des Toulousains joueurs et menaçants d’un bout à l’autre de la partie (20 tirs). Morel, détournant de la tête sur sa ligne une frappe Braithwaite (7e), et Mandanda impeccable sur deux tentatives de Ninkov (18e, 23e), ont notamment dû sortir le grand jeu pour préserver le but olympien.

Quel raté de Payet !

Dominé collectivement, Marseille a fini par plier, sur une belle ouverture de Trejo, en plein cœur de la défense à destination de Braithwaite, décalant Ben Yedder devant le but vide (66e). Une réalisation qui aurait pu donner de lourds regrets à Dimitri Payet, auteur d’un incompréhensible raté en première période. Mis sur orbite par une tête mal maîtrisée de Spajic alors qu’Ahamada pensait se saisir tranquillement du ballon, l’international français a… attendu, attendu et attendu encore, alors que le but lui tendait les bras. Ses tergiversations ont finalement accouché d’une frappe bien trop tardive détournée par le portier toulousain, qui n’en demandait pas temps pour se replacer (35e).

Il pourra donc remercier chaleureusement son partenaire brésilien pour avoir largement atténué les conséquences de ses hésitations. Avec 10 points, Marseille revient à une longueur de Paris, et conforte – provisoirement du moins – sa position sur le podium. De son côté, Toulouse gagne une petite place, et ne s’en consolera sans doute pas. Au vu de ce qu’ils ont montré, les motifs d’espoir ne manquent pourtant pas.

A lire aussi :

- En vidéo : tous les buts européens du week-end en direct

- Bordeaux-PSG : Paris a de la reprise

- Tous les matches en live sur le Score Center RMC Sport !

La rédaction