RMC Sport

Tour de France des Clubs (5/20) : Reims dans une nouvelle ère

Jean-Luc Vasseur

Jean-Luc Vasseur - -

RMC Sport vous propose un Tour de France des clubs de L1, jusqu’au 8 août, date de la reprise. Au programme aujourd’hui, Reims, à l’aube d’un nouveau projet sportif sous la férule de Jean-Luc Vasseur.

Le joueur à suivre : Grégory Bourillon

Grégory Bourillon
Grégory Bourillon © -

Floyd Ayité parti à Bastia, Benjamin Moukandjo aura la lourde tâche de lui succéder à la pointe de l’attaque. Une mission similaire incombe à Grégory Bourillon au milieu de terrain. Grzegorz Krychowiak transféré au FC Séville, les projecteurs seront braqués sur l’ancien Lorientais. Après quatre ans et demi dans le Morbihan, l’ancien défenseur central du PSG et de Rennes a été reconverti milieu de terrain. Avec ses 268 matches de Ligue 1 à son actif, le joueur de 30 ans espère apporter toute son expérience au jeu rémois. Et faire oublier l’international polonais.

Les arrivées et les départs

Grzegorz Krychowiak
Grzegorz Krychowiak © -

Pas de folie à Reims, comme dans beaucoup de clubs de Ligue 1. En cas de départ, un joueur arrive au même poste. Quand Grzegorz Krychowiak (FC Séville) et Floyd Ayité (Bastia) ont quitté le navire, Benjamin Moukandjo, en fin de contrat à Nancy, et Gégory Bourillon, dans la même situation à Lorient, ont rejoint la Champagne. Deux renforts précieux pour le Stade de Reims, auxquels s’ajoute celui d’Antoine Conte. Prêté par la Paris Saint-Germain la saison dernière, le défenseur central âgé de 20 ans a été définitivement transféré. Le nouvel entraîneur Jean-Luc Vasseur pourra aussi compter sur quelques retours de prêts, ceux des jeunes Alexis Peuget (23 ans) et de Yannick Benedick (22 ans).

Le pronostic de RMC Sport

On surveillera tout particulièrement les débuts en Ligue 1 de Jean-Luc Vasseur. L’ancien entraîneur de Créteil aura la lourde tâche de succéder à Hubert Fournier, qui jouissait d’une belle cote de popularité avant son départ à Lyon. Après deux saisons honorables en Ligue 1, achevées aux 11e et 14e places, le pari d’un coach sans expérience dans l’élite est osé. Mais Vasseur a eu le mérite de faire remonter le club cristolien en Ligue 2 tout en se maintenant ensuite avec un jeu porté vers l’avant. Avec un mercato bien calme, difficile d’envisager mieux que la 11e place de la saison dernière. Si le maintien semble être l’objectif réaliste du club marnais, Vasseur misera sur la continuité avec un effectif bien rodé.

A lire aussi :

>> Tour de France des Clubs (1/20) : Bordeaux veut changer de cru >> Tour de France des Clubs (2/20) : Guingamp se met au danois

Adrien Debargue