RMC Sport

Trophées UNFP : Bielsa estime qu’il ne le méritait pas

Absent de la liste des nommés pour le titre de meilleur entraîneur de Ligue 1, Marcelo Bielsa estime qu’il ne méritait pas de figurer parmi les quatre coaches en lice pour remporter le trophée UNFP.

Cet hiver, après le titre honorifique de champion d’automne de l’OM, ne pas retrouver Marcelo Bielsa parmi les quatre candidats au titre de meilleur entraîneur de Ligue 1 aurait été une aberration. Cinq mois plus tard et un gadin de quatre places au classement, l’information suscite de vives réactions mais ne surprend pas plus que ça l’intéressé.

« C’est un vote, c’est l’opinion d’une expression collective. Il faut l’accepter, c’est comme ça, a commenté l’entraîneur de l’OM ce vendredi en conférence de presse. Non seulement je l’accepte, mais je dois préciser que je suis d’accord. Je ne considère pas que j’aurais dû être nominé parmi les meilleurs entraîneurs de la Ligue 1. Parce qu’avec le travail que j’ai fait, je ne le mérite pas tout simplement. D’ailleurs, si je vous dis ça, vous vous doutez bien que je n’ai même pas voté pour moi. »

Bielsa ne voit pas de défiance à l’égard des entraîneurs étrangers

Hasard du calendrier, le technicien argentin affrontera dimanche l’AS Monaco de Leonardo Jardim, le Portugais étant l’autre grand absent d’une liste ne comprenant que des coaches français (Blanc, Gourvennec, Fournier, Galtier). Suffisant pour penser que le foot hexagonal est un peu trop protectionniste ou défiant à l’égard de ses entraîneurs étrangers ? « Non, répond Marcelo Bielsa, arrivé 5e des votes. Des entraîneurs étrangers ont triomphé ici et ont été reconnus. Sans aller plus loin, Carlo Ancelotti a été valorisé par les autres entraîneurs (en 2013 avec Christophe Galtier, ndlr). » Cela lui laisse donc encore un peu d’espoir… s’il reste à l’OM la saison prochaine bien sûr.

la rédaction avec FG