RMC Sport

Un ancien abonné du PSG : « On a essayé d’appeler au calme »

-

- - -

Jérémy Laroche, ancien président de l'association liberté pour les abonnés, était présent lundi au Trocadéro. Il détaille le déroulement des débordements qui ont émaillé la présentation du titre du PSG tout en réfutant avoir pris part à ces violences qu’il attribue « aux casseurs ». « Ce n’était pas du tout des anciens ultras. Quand nous sommes arrivés vers 18h au Trocadéro, on a vu beaucoup de personnes avec des bouteilles d’alcool à la main et qui avaient déjà 2g dans le sang. On sentait déjà une atmosphère pesante. On s’est posé calmement sur un endroit de la place du Trocadéro. On avait des mégaphones et on a lancé des chants pour le PSG et pour la liberté des ultras, comme on fait d’habitude, et dans le calme, raconte-t-il. Quand les joueurs sont arrivés, le pu de CRS qu’il y avait se sont mis en place. Il y a alors de jets de bouteille et toutes sortes de projectiles. On a essayé d’appeler au calme avec nos mégaphones. On a sorti des femmes et des enfants de la foule. On a fait ce qu’on pouvait mais on n’était pas beaucoup, une centaine. On s’est mis de côté et les casseurs s’en sont donnés à cœur joie sur les boutiques, qui ont brûlé des voitures. Ça n’avait rien à voir avec des ultras, des anciens supporters ou avec notre groupe. »

AA