RMC Sport

Valbuena-Ben Arfa, un nouveau départ

Annoncés partants cet hiver, les deux milieux de terrain sont en train de retrouver le sourire à l'OM.

Annoncés partants cet hiver, les deux milieux de terrain sont en train de retrouver le sourire à l'OM. - -

Les deux milieux de terrain de l’OM devaient quitter le club en décembre. Décisifs face à Lille mercredi en Coupe de la Ligue, les deux « bannis » font un retour en force dans l’effectif.

Qu’il semble lointain, le vrai-faux transfert d’Alessandro Mancini ! A l’OM, tout va vite, tout s’oublie vite aussi. En ce début d’année 2010, les bons résultats de l’OM (quatre victoires et un match nul, toutes compétitions confondues) concordent avec le retour en forme de ses deux ex- « bannis », Hatem Ben Arfa et Mathieu Valbuena. Contre Lille mercredi soir, ils ont l’un et l’autre prouvé à leurs dirigeants qu’ils étaient capables de saisir leur chance. Et de se montrer décisifs.
Mercredi soir, Valbuena a même inscrit le but de la victoire à dix minutes de la fin. Pour la première fois de la saison, le lutin marseillais a été titularisé deux fois de suite, après un match au Mans (2-1) où il s’était déjà montré convaincant. « Quand on fait appel à moi, j’essaye de répondre présent, se contente-t-il de commenter. Pour l’instant, ça me sourit, j’espère que ça va continuer. »
Après lui avoir largement ouvert la porte de la sortie en décembre, les dirigeants marseillais aimeraient désormais le voir poursuivre son aventure sur le Vieux-Port. L’intéressé, lui, préfère rester discret. « Si on parle du match, je réponds aux questions, balançait-il mercredi après le match contre Lille. Mais si on parle de mon cas personnel, je ne répondrai pas. »Il ne faut pourtant pas le tancer bien longtemps pour lui faire admettre que son histoire d’amour avec l’OM a toutes les chances de continuer : « Je ne l’ai jamais caché, je me sens super-bien ici. Il y a de belles choses à faire… »

Deschamps : « Ils me mettent en difficulté, c’est bien »

Mais Mathieu Valbuena n’est pas le seul revenant à contribuer à la bonne passe marseillaise. Interrogé sur son influence dans le jeu de l’équipe, il n’oublie pas son alter ego, Hatem Ben Arfa : « Il démontre lui aussi qu’il est là et qu’il n’abandonne rien. » Contre Lille, l’ancien Lyonnais a effectivement témoigné de son envie et de ses capacités, touchant même le poteau d’une frappe somptueuse en seconde période. Un revirement spectaculaire, qui contraste avec ses prestations fantomatiques depuis le début de la saison.

La rédaction - Clément Zampa