RMC Sport

Vexée, la ville de Saint-Etienne répond à Selnaes

Alors qu’Ole Selnaes, aujourd’hui en Chine, a expliqué dans une interview qu’il avait trouvé la ville de Saint-Etienne ennuyeuse durant ses trois ans à l'ASSE, la mairie lui a répondu sur les réseaux sociaux. Sans faire preuve de beaucoup d'humour.

"J'ai eu une superbe expérience en terme de football à Saint-Etienne. Mais je n'ai jamais caché que je n'étais pas heureux dans cette ville. C'est une toute petite ville avec peu de distractions. J'allais à l'entraînement, et je rentrais chez moi après l'entraînement. Au bout de trois ans, vous vous dites que ça suffit. Vous voulez découvrir d'autres choses."

La semaine dernière, dans une interview accordée au journal norvégien Dagbladet, Ole Selnaes expliquait qu’il n’avait pas quitté l’ASSE uniquement pour se remplir les poches en Chine, mais aussi parce qu’il n’était pas épanoui dans le Forez.

Une réponse plutôt sèche

Il faut croire que la mairie de Saint-Etienne a eu vent de ces déclarations, puisqu’elle lui a répondu ce lundi sur les réseaux sociaux. De manière assez peu inspirée… "Mille pardons Selnaes de ne pas avoir été une ville suffisamment grande et distrayante, écrit-elle. A Saint-Etienne les événements sont un peu plus évolués que ceux attendus par certains footballeurs comme la Biennale internationale du design!"

Un tacle gratuit à la corporation des joueurs, donc, un argument plutôt mauvais (puisqu’une biennale, comme son nom l’indique, n’a lieu qu’une fois tous les deux ans), et pour finir, une blague pas drôle: "Hâte de vous voir en Ligue Europa ou en Ligue des champions", conclut la ville. Le coup du chapeau.

CC