RMC Sport

Zlatan, Blanc, Cavani, Emery,… le nouveau PSG décrypté par Ancelotti

Carlo Ancelotti

Carlo Ancelotti - AFP

Invité exceptionnel ce jeudi de Team Duga sur RMC Sport, Carlo Ancelotti a évoqué le nouveau visage du PSG depuis le début de saison. Pour l’actuel entraîneur du Bayern Munich, il faut laisser du temps à Unai Emery pour qu’il mette sa méthode en place.

Un peu plus de trois ans après son départ, Carlo Ancelotti garde un œil attentif à la situation du PSG, un club dont il garde « un très bon souvenir » et avec lequel il entretient encore « d’excellentes relations ». Invité de Team Duga ce jeudi sur RMC, l’actuel entraîneur du Bayern Munich a donc évoqué l’actualité du club de la capitale et notamment les débuts d’Unai Emery, déjà critiqué après la défaite à Monaco (1-3) et les matchs nuls à domicile contre Saint-Etienne (1-1) et Arsenal (1-1) en Ligue des champions.

A lire aussi >> Ancelotti : ''Benzema n’a pas envie d’être le meilleur''

« L’impatience, tout le monde l’a. En Allemagne, le coach du Werder Brême (Viktor Skripnik, ndlr) a été limogé, rappelle celui qui a occupé le banc parisien entre décembre 2011 et mai 2013. D’autres coaches sont en difficulté. Je ne pense pas que la France soit plus impatiente avec ses entraîneurs que les autres pays. Ce sont les clubs qui sont impatients. Ils veulent des résultats tout de suite. Et ce n’est pas toujours possible. Il faut aussi songer que le PSG a peut-être quelques problèmes. Paris a perdu Ibra. Ce n’est jamais facile de remplacer un joueur qui marque 50 buts. Après le match contre Arsenal (1-1), Cavani a été critiqué et le match d’après il a mis quatre buts. C’est la magie du football. »

« Emery est un très bon entraîneur »

Pour le technicien italien, la patience doit donc être de mise si le PSG veut voir le meilleur de la méthode Emery, qui arrive avec une philosophie différente de celle de son prédécesseur : « Le club a pris une décision très forte en se séparant de Laurent Blanc. Etait-ce mérité ? C’est la décision du club et il faut l’accepter. Quand un entraîneur arrive, il doit changer un peu les choses et mettre en place son idée du foot. Paris a perdu un joueur qui a marqué 50 buts chaque saison. Sans Ibra, le PSG doit changer un petit peu son style et son identité de jeu. Unai Emery est un très bon entraîneur. Il a gagné la Ligue Europa trois fois avec Séville, qui n’est pas un top club. Je pense qu’il a la confiance du club. » Parole d’expert.

A lire aussi >> PSG – Emery à Ben Arfa : "Hatem, tu n’es pas Messi"